Daniel Cohn-Bendit compare Donald Trump à Adolf Hitler

Daniel Cohn-Bendit compare Donald Trump à Adolf Hitler© Anne-Christine POUJOULAT Source: AFP
Daniel Cohn-Bendit le 16 mai 2018 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans une émission sur LCI ayant pour thème «La démocratie américaine abîmée», Daniel Cohn-Bendit a comparé Donald Trump à Hitler. «Trump a eu une immense armée d’électeurs derrière lui», affirme un invité. «Hitler aussi», répond Daniel Cohn-Bendit.

Le 17 janvier 2021 au soir, alors que se déroule une émission de LCI sur le thème «La démocratie américaine abîmée», Daniel Cohn-Bendit a tenu des propos controversés sur le président américain Donald Trump le comparant à Adolf Hitler. Le plateau, où s’expriment Luc Ferry et Jean-François Kahn, discute de la prochaine investiture de Joe Biden et de la prise d’assaut du capitole du 6 janvier. Luc Ferry défend alors : «Il ne faut pas oublier que Trump a eu une immense armée d’électeurs derrière lui». Ce à quoi Daniel Cohn-Bendit rétorque à de nombreuses reprises : «Hitler aussi.»

En réaction à ces propos, le journaliste Clément Weill-Raynal critique LCI qui «invite Cohn-Bendit» alors que la chaîne vient d’écarter Alain Finkelkraut. «Lequel des deux a pourtant le plus fait l’apologie de la pédophilie ?», demande le journaliste sur Twitter. Une allusion aux propos de Daniel Cohn Bendit sur la pédophilie. En 1982, dans l’émission Apostrophe il provoquait avec ces propos : «Vous savez quand une petit fille de 5 ans, 5 ans et demi commence à vous déshabiller, c’est fantastique parce que c’est un jeu absolument érotico-maniaque.»

Que les anti-vaccin «aillent se faire foutre»

Autre sortie médiatique remarquée de Daniel Cohn-Bendit : le 3 janvier, il s’adressait dans l'émission En toute franchise sur LCI, à ceux qui refusent de se faire vacciner. «Il faut arrêter de penser aux antivax [anti-vaccin] à ceux qui disent : "Je ne veux pas", "Je ne sais pas", "On ne veut pas être des cobayes". Eh bien qu'ils ne se fassent pas vacciner. Il faut vacciner tous ceux qui veulent se faire vacciner. Le vaccin c'est formidable», a-t-il fait valoir dans un premier temps. Avant de poursuivre : «Cette réflexion : "Ah on ne va pas leur faire peur. Les pauvres petits.". Il ne veulent pas [être vaccinés] et bien qu'ils aillent se faire foutre !»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»