Deux députés LR s'alarment de l'islamo-gauchisme et de la «cancel culture» dans les universités

- Avec AFP

Deux députés LR s'alarment de l'islamo-gauchisme et de la «cancel culture» dans les universités© ERIC GAILLARD Source: Reuters
Les universités françaises sont-elles de plus en plus troublées par une idéologie laissant peu de place au débat ? (image d'illustration).

Les parlementaires de droite Damien Abad et Julien Aubert demandent la création d'une mission d'information parlementaire sur les «dérives» idéologiques à l'université, dans un courrier adressé au président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand.

Le patron du groupe Les Républicains (LR) de l'Assemblée nationale Damien Abad et le député LR du Vaucluse Julien Aubert demandent qu'une mission d'information parlementaire soit créée sur «les dérives intellectuelles idéologiques dans les milieux universitaires», ont-ils fait savoir le 25 novembre dans un communiqué.

Les deux députés s'inquiètent notamment de «l'existence de courants islamo-gauchistes puissants dans l’enseignement supérieur», dans un courrier envoyé au président de l'Assemblée nationale Richard Ferrand (LREM).

Ils pointent également «l'importation, depuis les Etats-Unis, d'une cancel culture ou culture de l'annulation qui selon eux désigne «la volonté de réduire au silence dans l'espace public tous ceux qui portent des paroles ou un comportement jugés "offensants"».

Avec ce phénomène, «de plus en plus» d’intellectuels et de personnalités publiques se trouvent «dans l'impossibilité de faire des conférences dans les instituts d’études politiques et les universités», affirment les deux députés, selon qui «l'ostracisation ne peut pas être une pratique acceptable en démocratie». Au cours d'une interview pour CNews le 26 novembre, Julien Aubert affirme d'ailleurs que dans certaines bibliothèques d'universités, «des ouvrages étaient mis à l'index ou déplacés pour ne pas froisser la susceptibilité religieuse de certains étudiants».

C'est pourquoi Julien Aubert et Damien Abad demandent à Richard Ferrand la création d'une mission d’information, afin que «les députés puissent conduire un travail visant à mesurer l'ampleur de ce problème et explorer les mesures qui pourraient être prises pour y remédier».

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»