France 2 renonce à tourner une émission en banlieue parisienne pour des raisons de sécurité

France 2 renonce à tourner une émission en banlieue parisienne pour des raisons de sécurité© BenoÎt TESSIER Source: Reuters
Une patrouille de Police à Grigny, le 17 mars 2018 (image d'illustration)

Le présentateur Thomas Sotto a avoué que le tournage de l'émission Vous avez la parole n'a pu se tenir comme il avait était envisagé à Grigny. La sécurité du plateau n'aurait pu être assurée, selon les forces de l'ordre.

Le 26 novembre, dans l'émission Vous avez la parole diffusée sur France 2, Thomas Sotto a reconnu en direct que le tournage de l'émission avait été envisagé à Grigny, une banlieue sensible du sud de Paris, mais que l'idée avait dû être abandonnée en raison de l'insécurité qui y règne.

«On va se dire les choses franchement, cette émission, on voulait la faire à Grigny, c'était notre projet de départ, et on nous a dit "on n'est pas sûrs, on n'est pas capables de sécuriser les lieux". Est-ce qu'aujourd'hui en 2020, en France, c'est pas un problème de se dire qu'on ne peut pas aller faire une émission de télévision en banlieue parisienne en étant sécurisés ? Ce sont les forces de l'ordre qui nous ont dit ça», a affirmé le journaliste qui co-présente l'émission avec Léa Salamé.

«Evidemment c'est un problème, mais j'espère que vous êtes conscient que c'est un problème qui ne date pas d'aujourd'hui, ça fait des années que c'est un problème dénoncé par des élus», lui a alors répondu le Porte-parole du gouvernement Gabriel Attal.

Autre invité de l'émission, le maire de Perpignan Louis Alliot (RN) a réagi à l'aveu de Thomas Sotto en ces termes : «Vous nous dites "on n'a pas pu tenir une grande émission du service public dans une ville française", mais c'est extravagant, parce que si vous n'arrivez pas à tenir une émission de service public, somme toute assez conventionnelle dans une ville comme Grigny, c'est que c'est à se désespérer de tout et que les politiques peuvent rentrer à la maison». «On ne peut pas tenir une émission à Grigny, votre projet, il est mauvais ! S'il avait été bon on pourrait dans les rues circuler librement», a-t-il ensuite déclaré en invectivant Gabriel Attal. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»