Assassinat de Samuel Paty : quatre autres collégiens mis en examen, dont trois pour complicité

- Avec AFP

Assassinat de Samuel Paty : quatre autres collégiens mis en examen, dont trois pour complicité© Thomas COEX Source: AFP
Affichage en mémoire de Samuel Paty à Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines) le 2 novembre 2020 (image d'illustration).
Suivez RT France surTelegram

Dans l'affaire du meurtre djihadiste commis sur Samuel Paty en octobre, quatre autres collégiens ont été mis en examen, dont la fille de Brahim Chnina, le parent d'élève qui avait mené une campagne contre l'enseignant sur les réseaux sociaux.

Après la mise en examen de deux collégiens fin octobre dans l'affaire de l'attentat djihadiste de Conflans-Sainte-Honorine au cours duquel l'enseignant Samuel Paty a perdu la vie le 16 octobre, quatre autres collégiens ont également été mis en examen selon les informations de l'AFP, ce 26 novembre.

Trois de ces mineurs, âgés de 13 et 14 ans, ont été inculpés pour «complicité d'assassinat terroriste», soupçonnés d'avoir désigné la victime à l'assaillant Abdoullakh Anzorov devant leur collège de Conflans-Sainte-Honorine (Yvelines), a précisé cette source à l'AFP.

La quatrième personne, mise en examen pour «dénonciation calomnieuse», est la fille de Brahim Chnina, le parent d'élève à l'origine de la campagne contre Samuel Paty menée sur les réseaux sociaux.

Professeur d'histoire géographie dans un collège de Conflans-Sainte-Honorine, Samuel Paty a été exécuté par décapitation le 16 octobre, après une polémique sur l'un de ses cours consacré à la liberté d'expression. Il y avait montré une caricature de Mahomet publiée dans les pages de Charlie Hebdo.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix