Les discriminations liées aux accents bientôt punies par la loi ?

Les discriminations liées aux accents bientôt punies par la loi ?© Christophe ARCHAMBAULT Source: AFP
Le député Christophe Euzet lors d'une séance de questions au gouvernement à l'Assemblée nationale, 6 octobre 2020 (image d'illustration)

Portée par un député du Midi, une proposition de loi visant à interdire les discriminations liées aux différents accents a été adoptée en commission à l'Assemblée nationale.

Le 18 novembre, une proposition de loi visant à combattre la «glottophobie» – c'est-à-dire les discriminations liées aux accents – a été adoptée en commission à l'Assemblée nationale. 

Portée par le député de l'Hérault Christophe Euzet, membre de la majorité présidentielle dans le groupe parlementaire Agir ensemble, cette proposition de loi déposée il y a un an et demi propose de punir les discriminations liées aux accents, au même titre par exemple, que celles liées à la religion, à la couleur de peau, au genre, ou encore au handicap.

Une loi qui se justifie pour le député originaire de Perpignan par le fait qu'un «Français sur deux porte un accent», qu'un sur quatre s’est «senti moqué pour son accent», et que 16% des Français disent avoir «été discriminés dans leur emploi» – un chiffre qui s'élève à 36% chez les cadres.

Que les humoristes en tout genre se rassurent : Christophe Euzet assure que «cette loi ne vise pas à interdire ni à sanctionner les traits d'humour autour des accents».

Il y a deux ans, la député LREM Laetitia Avia avait pourtant annoncé qu'il n'y aurait pas de loi contre la glottophobie, affirmant que la proposition de loi qu'elle avait alors déposée en ce sens à la suite des railleries de Jean-Luc Mélenchon sur l'accent d'une journaliste était une «plaisanterie». L'arrivée de Jean Castex à Matignon, parfois moqué pour son accent du Sud-Ouest, aurait-elle changé la donne ? 

Avant d'entrer en vigueur, la proposition de loi du député occitan doit toutefois être adoptée en séance plénière à l'Assemblée nationale, puis au Sénat. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»