Financement libyen : Nicolas Sarkozy inculpé pour association de malfaiteurs

Financement libyen : Nicolas Sarkozy inculpé pour association de malfaiteurs© REUTERS/Eric Gaillard
Image d'illustration.

Dans le cadre de l'enquête sur le financement libyen présumé de sa campagne de 2007, Nicolas Sarkozy a été inculpé pour association de malfaiteurs. Déjà mis en examen en 2018 dans cette affaire, il estime son innocence «bafouée».

L'ancien président Nicolas Sarkozy a été mis en examen à l'issue de quatre jours d'audition pour association de malfaiteurs dans l'enquête sur des soupçons de financement libyen de sa campagne présidentielle en 2007. Le Parquet national financier a confirmé l'information ce 16 octobre à l'AFP, après une information de Mediapart.

Cette nouvelle poursuite, révélée par le site d'information en ligne, est la quatrième dans ce dossier pour l'ancien président de la République, qui s'était dit victime d'un «complot» après les mises en examen prononcées en mars 2018 pour «corruption passive», «recel de détournement de fonds publics» et «financement illégal de campagne».

«J'ai appris cette nouvelle mise en examen avec la plus grande stupéfaction [...] Mon innocence est à nouveau bafouée par une décision qui ne rapporte pas la moindre preuve d'un quelconque financement illicite», a-t-il commenté sur Facebook.

En 2011, la France, sous la présidence de Nicolas Sarkozy, figurait parmi les principaux pays participants d'une opération militaire de l'OTAN en Libye, qui s'est soldée par la mort du dirigeant libyen Mouammar Kadhafi.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»