Néonicotinoïdes : action coup de poing d'Extinction Rebellion devant l'Assemblée (IMAGES)

Néonicotinoïdes : action coup de poing d'Extinction Rebellion devant l'Assemblée (IMAGES)© Charles Baudry
Vidéo
Les militants d'extinction rébellion réunis devant l'Assemblée nationale le 5 octobre.

Alors que la loi sur la réintroduction temporaire des néonicotinoïdes est débattue à l'Assemblée nationale, des militants écologistes d'Extinction Rebellion se sont réunis place du Palais-Bourbon pour une action de protestation coup de poing.

Le mouvement écologiste Extinction Rebellion a organisé une action devant l'Assemblée nationale le 5 octobre à l'occasion de l'ouverture des débats sur la réintroduction temporaire des insecticides néonicotinoïdes. Des militants torse nu et en sous-vêtements se sont positionnés place du Palais-Bourbon avant de se faire asperger d'un liquide rouge censé symboliser les produits contenant des néonicotinoïdes.

«Demain, il va y avoir un vote sur une réautorisation des néonicotinoïdes à l'Assemblée nationale. Ceux-ci ont été interdits pendant plusieurs années et actuellement, le gouvernement souhaite revenir sur cette loi et les réautoriser, notamment pour la culture betteravière, mais, finalement dans le projet de loi, ce n'est pas précisé et ça pourrait amener ces pesticides à être utilisés dans n'importe quel champ alors qu'ils sont extrêmement nocifs pour l'environnement et notamment pour les abeilles», a dénoncé «Coffee Master», militant d'Extinction Rebellion interrogé par RT France.

«Nous sommes contre cette réautorisation de ces pesticides et nous sommes venus sensibiliser nos députés pour le vote de demain», a-t-il conclu.

C’est un produit très dangereux !

«C’est un produit très dangereux ! Il y a eu 1 000 études qui ont prouvé la dangerosité [des néonicotinoïdes]», a abondé un autre militant d'Extinction Rebellion.

A l'ouverture des débats sur ce texte controversé à l'Assemblée nationale le 5 octobre, le gouvernement a présenté la réintroduction de cet insecticide controversé comme la seule «alternative» pour sauver la filière betterave. La réintroduction de semences enrobées avec des néonicotinoïdes doit permettre de protéger les rendements sucriers menacés par un puceron redoutable pour la culture de la betterave.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»