Apprendre l'arabe à l'école : l'autre face du projet contre le séparatisme dévoilée par Damarnin

Apprendre l'arabe à l'école : l'autre face du projet contre le séparatisme dévoilée par Damarnin© Ludovic MARIN Source: AFP
Gérald Darmanin sort du conseil des ministre à l'Elysée à Paris le 16 septembre 2020 (image d'illustration).

Enseigner l'arabe à l'école pour casser une dynamique séparatiste : c'est le projet que dévoile le ministre de l'Intérieur qui dit vouloir renforcer cet apprentissage afin de «réduire le pouvoir des religieux» auprès des jeunes.

Le ministre de l'Intérieur dévoile en partie l'autre face du projet de loi sur la laïcité et les séparatismes dans une interview au JDD publiée le 4 octobre : l'éducation et, en premier lieu, une focalisation sur l'apprentissage de la langue arabe à l'école.

Après le discours d'Emmanuel Macron le 2 octobre sur le séparatisme, prononcé aux Mureaux, Gérald Darmanin a précisé au Journal du dimanche : «Quand j'étais enfant, mes copains, enfants de femmes de ménage comme moi et issus de familles portugaises ou espagnoles, apprenaient à l'école la langue de leurs parents. Mais mes cousins d'origine maghrébine n'avaient que la mosquée pour apprendre l'arabe... [...] Est-ce cela que l'on veut ? Nous avons besoin de jeunes Français qui parlent l'arabe [...] L'enseigner à l'école c'est aussi un moyen de réduire le pouvoir des religieux. Ceux qui dénoncent cette mesure feraient bien de réfléchir... ou alors ont-ils un surmoi raciste.»

Le 2 octobre, Emmanuel Macron a présenté le futur projet de loi contre le séparatisme qui sera soumis le 9 décembre en Conseil des ministres : «Ce à quoi nous devons nous attaquer, c'est le séparatisme islamiste. C'est le cœur du sujet.» Emmanuel Macron avait encore affirmé vouloir en finir avec les jeunes qui «vont l'apprendre [l'arabe] dans des associations qui leur proposent le pire et qui sont manipulés.»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»