Yvelines : un cousin d'Adama Traoré se noie dans la Seine après une course-poursuite avec la police

Yvelines : un cousin d'Adama Traoré se noie dans la Seine après une course-poursuite avec la police© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Assa Traore le 18 juillet 2020 à in Beaumont-sur-Oise (image d'illustration).

La famille Traoré ne croit pas à la «thèse» de la noyade après une course-poursuite et lance un appel à témoins : Mahamadou Fofana, cousin d'Adama et d'Assa Traoré, se serait noyé pour fuir la police après un vol de motos à Marly-le-Roi.

Dans la nuit du 13 au 14 septembre, Mahamadou Fofana, présenté par Assa Traoré comme son cousin, s'est noyé dans la Seine lors d'une intervention policière consécutive à un vol de motos à Bougival (Yvelines).

Dans une vidéo diffusée sur internet, Assa Traoré et une femme se disant être la soeur de Mahamadou Fofana déclarent ne pas croire à la «thèse» de la noyade consécutive à une course-poursuite et lancent un appel à témoin. «Il y a mon cousin qui s'est fait tuer par la police», a encore résumé sur Facebook la militante, devenue célèbre après la mort d'un de ses frères dans une cour de gendarmerie en 2016.

Selon la description des faits relatée dans le magazine Paris Match, le jeune homme de 34 ans et un ou plusieurs complices, ont été repérés par un passant à 23h le 13 septembre en train de charger une moto dans un fourgon à Marly-le-Roi. Le riverain a alors prévenu la police nationale et les fonctionnaires de la brigade anticriminalité (BAC) ont retrouvé la trace de la camionnette blanche chargée de deux motos volées un peu plus loin (au Port-Marly).

Selon les informations du journal Le Parisien, le chauffeur du véhicule, pris en chasse, se serait alors arrêté sur la route de Versailles et puis enfui à pied via une passerelle menant sur une île de la Seine, un cul-de-sac.

Repéré par les membres de la BAC qui l'avaient pris en chasse, l'individu aurait décidé de se jeter à l'eau pour échapper à la police. Selon cette même source, Mahamadou Fofana a tenté de revenir sur la rive en faisant demi-tour, mais, «épuisé», il a fini par couler.

Un policier national s'est alors jeté dans la Seine à son tour pour tenter de lui porter secours et avec l'aide d'un collègue a réussi à le ramener sur la terre ferme avant de pratiquer un massage cardiaque sur le délinquant présumé, inconscient. Les pompiers, puis le Samu ont pris le relais, en vain : Mahamadou Fofana était déjà décédé, selon cette même source.

Selon Paris Match, l'individu n'était pas porteur de documents d'identité et son corps a donc été transporté à l'institut médico-légal de Garches (Hauts-de-Seine) pour une autopsie. Selon Le Parisien, l'inspection générale de la police nationale (IGPN) est chargée de l'enquête qui devra confirmer les causes de la mort. Parallèlement, une enquête est menée pour les vols de motos par la sûreté urbaine de Saint-Germain-en-Laye (Yvelines).

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»