Arrêté prohibant le maillot du PSG à Marseille : la préfecture fait volte-face

- Avec AFP

Arrêté prohibant le maillot du PSG à Marseille : la préfecture fait volte-face© Bertrand GUAY Source: AFP
Des fans du PSG célèbrent la victoire de leur club, sur les Champs-Elysées à Paris le soir du 18 août 2020 (image d'illustration).

Par crainte de violences, la préfecture des Bouches-du-Rhône avait décidé d'interdire le port du maillot du PSG autour du Vieux-port de Marseille le 23 août, soir de la finale de la Ligue des Champions... avant de revenir sur sa décision.

Un arrêté de la préfecture de police de Marseille, interdisant le maillot du PSG dans un périmètre autour du Vieux-port le 23 août au soir, lors de la finale de la Ligue des Champions opposant le club parisien au Bayern de Munich, a été abrogé ce vendredi 21 août, face à «l'incompréhension» suscitée.

La prudence reste toutefois de mise car la préfecture «invite instamment les supporters parisiens qui assisteront à des retransmissions de la finale à Marseille à ne pas porter de signes ostentatoires dans l'espace public et à faire preuve de modération dans leurs éventuelles célébrations afin de ne pas être pris à partie». 

L'arrêté en question interdisait, par mesure de sécurité, la «présence de supporters du PSG ou de personnes se présentant comme tels et se comportant comme tels» autour du Vieux-Port, où de nombreux bars retransmettent les matches, entre 15h et 3h du matin dimanche 23 août.

Il existe une forte animosité de la part de quelques Marseillais, supporters ou non, envers l'équipe du PSG, en contradiction avec tout esprit sportif

Cette décision avait été prise à la suite d'incidents ayant émaillé la retransmission du match de demi-finale de le 18 août soir. Le texte du préfet de police arguait notamment «qu'il existe une forte animosité de la part de quelques Marseillais, supporters ou non, envers l'équipe du PSG, en contradiction avec tout esprit sportif».

Le 18 août, selon la préfecture de police, des regroupements de plus de 250 personnes ont eu lieu à Marseille, donnant lieu à deux agressions de personnes portant un maillot du club parisien, et à «des tentatives d'intimidation visant à interrompre la retransmission du match». De plus à Paris, des violences avaient ciblé les forces de l'ordre sur les Champs-Elysées le soir du 18 août, en marge de célébrations par des supporters du PSG de la victoire de leur club. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»