Covid-19 : pourquoi certains masques sont-ils équipés d'une puce «RFID» ?

Covid-19 : pourquoi certains masques sont-ils équipés d'une puce «RFID» ?© SEBASTIEN BOZON Source: AFP
Une passagère arrivant d'Istanbul et portant un masque passe devant un panneau indiquant "Covid-19 TEST" à l'aéroport international de Bâle-Mulhouse-Fribourg, le 4 août 2020 (image d'illustration).

Il existe, en France, des masques équipés d'une puce dite «RFID» (radio-identification). Selon plusieurs médias, il s'agit de masques spéciaux utilisés par les salariés de certaines entreprises, dont le but est de contrôler le nombre de lavages.

Selon des informations rapportées par plusieurs médias, dont Cnews, certains masques réutilisables sont dotés d'une puce «RFID» (pour radio-identification) – ce qui a pu soulever des inquiétudes.

Le sujet a été porté à l'attention du grand public le 14 août lorsqu'un auditeur de France inter a posé au directeur général de la Santé, Jérôme Salomon, la question suivante : «Trouvez-vous normal que certains fabricants proposent des masques avec des puces RFID incorporées ? J’ai regardé sur internet le nombre de fabricants avec puce, c’est impressionnant. Il y a même des vidéos qui circulent, des gens qui décortiquent leurs masques. Quel est l’intérêt de ces puces ?»

Ce à quoi Jérôme Salomon a répondu : «Je peux vous dire que les masques français en tissus sont excellents, j'en porte tous les jours et ils ont un impact bien meilleur sur notre environnement, on peut les laver, les réutiliser. Ils sont fabriqués en France, à proximité de chez vous et n'ont pas de puce intégrée, je peux vous le garantir.»

«Mal informé ou peur d’affoler les Français, quoi qu’il en soit, celui qui est maintenant connu pour ses points-presse sur l’avancée de la Covid-19 en France ne dit pas la vérité», affirme le site de Cnews le 15 août. Le média souligne que ce type de masques à puce existe : il s'agit de masques spéciaux «destinés aux salariés de certaines entreprises, dans l’unique but de compter le nombre de lavages avant de devoir se débarrasser du modèle» – généralement au bout de 30 à 60 utilisations, précise Cnews.

Le français UBI Solutions est l'une des entreprises qui développent ce type ces masques à puce. Selon son site internet, le masque «équipé d’une puce RFID intégrée avec Flashcode [permet] à l’utilisateur de contrôler le nombre de lavages avec une application smartphone» et donc ne pas dépasser le nombre de lavages pour lequel le masque est conçu. D'après Le Parisien, la société avait «déjà développé ce système pour des draps de lits d'hôpitaux».

Pour l'instant, aucune information n'est sortie sur le nombre de salariés concernés par ce type de masques en France. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»