Deuxième incendie d'un lieu de culte musulman dans la région lyonnaise en quelques jours

- Avec AFP

Deuxième incendie d'un lieu de culte musulman dans la région lyonnaise en quelques jours© Stephane de Sakutin Source: AFP
Cliché de la Grande Mosquée de Paris, le 24 mai 2020, à Paris (image d'illustration).

Dans la nuit du 12 au 13 août, une salle de prières a été endommagée à Lyon par un incendie. En moins d' une semaine, c'est le deuxième incident de cette nature dans un lieu de culte musulman de Lyon et sa banlieue.

Un incendie a légèrement endommagé, dans la nuit du 12 au 13 août, une salle de prières à Lyon : c'est le deuxième incident de ce type en une semaine visant un lieu de culte musulman dans l'agglomération.

Le sinistre s'est déclenché à 2h16, selon le parquet, qui a confirmé «privilégier l'hypothèse criminelle». L'enquête, ouverte sous le chef de dégradations volontaires par incendie a été confiée à la sûreté départementale de Lyon.

Le feu a endommagé la porte de la salle de prière Essalam, située dans un petit ensemble de logements sociaux récemment rénovés du IIe arrondissement.

Un incendie qui serait criminel, selon le maire du IIe arrondissement

«L'incendie semblerait-il serait criminel, selon les premières informations que m'ont fait remonter les pompiers et les policiers», a déclaré le maire (LR) du IIe arrondissement Pierre Olivier.

«L'intervention rapide des pompiers a permis qu'il n'y ait pas de victimes», s'est-il encore félicité.

Selon un journaliste de l'AFP présent sur place, les dégâts sont limités à la porte et au hall d'entrée. Alors qu'une forte odeur de brûlé planait encore sur les lieux, deux fidèles déblayaient les cendres devant la porte. «C'est juste la porte qui a brûlé. Heureusement que le feu n'a pas touché les voisins d'en haut», a relevé Naaman Amaamin, 75 ans, un des bénévoles de la mosquée. 

Le secrétaire général de la mosquée Abderrazak Chenini a annoncé son intention de porter plainte.

Le 7 août déjà, un local annexe de la salle de prières de Bron, en proche banlieue de Lyon, avait été endommagé par un incendie probablement d'origine criminelle, selon le parquet.

«Quelques jours après Bron, la communauté musulmane est en émoi devant la multiplication de ces actes de haine et d'intolérance», a dénoncé auprès de l'AFP Abdallah Zekri, président de l'Observatoire national de lutte contre l'islamophobie et délégué général du Conseil français du culte musulman (CFCM).

«Je ne peux que condamner avec force de tels agissements et adresse toute ma solidarité aux habitants de Lyon, encore sous le choc de ce qui s'est passé à Bron», a-t-il ajouté.

Sur Twitter, le ministre de l'Intérieur et des Cultes, Gérald Darmanin, a condamné cette nouvelle tentative d'incendie dans l'agglomération lyonnaise, en relevant que c'était la deuxième en une semaine.

«Actes antimusulmans, antisémites, antichrétiens : ces agissements imbéciles et haineux sont contraires à tout ce qu’est la France. Je protégerai la liberté de culte», a assuré le ministre.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»