Macron rend visite aux «nuiteux» de la police, et en oublie de porter son masque

- Avec AFP

Macron rend visite aux «nuiteux» de la police, et en oublie de porter son masque© Charles Baudry Source: RT France
Vidéo
Emmanuel Macron s'est rendu dans un commissariat du 18e arrondissement de Paris

Emmanuel Macron a annoncé une «indemnité spécifique» pour les effectifs de police travaillant la nuit. Toutefois, de nombreux internautes ont critiqué le comportement du président, photographié sans masque dans les locaux d'un commissariat.

Le président de la République, lors d'un déplacement surprise dans un commissariat parisien où il a rencontré des unités de la brigade anticriminalité de nuit, a annoncé le versement d'une nouvelle indemnité destinée aux «nuiteux» de la police.

«Cette indemnité vise notamment à accompagner une pénibilité plus forte liée au travail de nuit et le passage à des cycles de travail augmentant la présence des policiers sur le terrain», précise le communiqué de presse publié par le ministère de l'Intérieur à ce sujet.

«Le coût de cette indemnité, de 10 millions d’euros, sera prévu dans le projet de loi de finances pour 2021», est-il ajouté.

Quand le président de la République ne montre pas l'exemple

Mais au-delà de l'annonce c'est avant tout l'absence de port du masque par Emmanuel Macron qui a retenu l'attention des internautes. 

Celui-ci s'est en effet fait photographier sans masque alors qu'il était entouré de policiers, portant eux-mêmes une protection respiratoire chirurgicale.

«Macron sans masque au commissariat du 18e arrondissement de Paris. En plus masque à la main», a relevé un internaute. 

«Eh Manu, c’est quoi ça ? Les autres ne dites rien. L'Elysée propagerait-il des clusters ?», s'est interrogé un photographe. 

Pourtant, le président de la République avait été filmé masque sur le visage avant son entrée (contrairement à Gérald Darmanin dont le nez n'était pas couvert), à discuter avec des clients d'une sandwicherie, dont un ne portait pas de protection, ce que n'a pas manqué de souligner Emmanuel Macron, d'après des images captées par le journaliste Rémy Buisine. 

L'indemnité obtenue par les policiers est une des revendications exprimées par les syndicats de police lors de leur rencontre avec le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin le 20 juillet.

Au cours de l'entrevue, les syndicats avaient aussi mis l'accent sur le manque de moyens, estimant que l'enveloppe de 75 millions d'euros de crédits supplémentaires pour renouveler et rafraîchir la flotte de véhicules de la police et de la gendarmerie obtenue dans le cadre du projet de budget rectifié de 2020 n'était pas suffisante.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»