Rachat du Parc des Princes par le Qatar : Hidalgo «dément totalement»

Anne Hidalgo aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi© Benoit Tessier Source: Reuters
Anne Hidalgo aux côtés de Nasser Al-Khelaïfi

Alors que Le Parisien faisait ce matin état du projet de la capitale de céder le Parc des Princes à la société Qatar Sport Investments, la maire de Paris, Anne Hidalgo, a démenti cet après-midi auprès de l’AFP.

Ce vendredi matin, au détour d’un article, Le Parisien annonçait que la Ville de Paris avait discuté avec la direction qatarie du PSG d’un projet de rachat du prestigieux stade pour un montant «inférieur à 100 millions d’euros». La maire socialiste, Anne Hidalgo, a vivement contesté cette information. S’adressant à l’AFP, elle a déclaré «je démens totalement, il n’y a pas de discussions».

La perspective de la vente du Parc des Princes à la société Qatar Sport Investments avait en effet provoqué de vives réactions sur la toile. Nicolas Dupont-Aignant, Président du parti Debout la France, a déclaré espérer qu’il s’agisse d’un canular.

Quant au vice-président du Front National, Florian Philippot, il est allé dans le même sens en qualifiant la manœuvre soupçonnée de «soumission».

L’article du Parisien évoquait des discussions bilatérales secrètes tenues en début d’année. Celui-ci faisait état de deux versions des faits, les négociations émanant soit d’une demande de Nasser Al-Khelaïfi (le président du club de la capitale), soit d’une demande de la Ville de Paris. La perspective de rachat aurait constitué la suite logique d’une convention d’exploitation du stade signée en 2013 pour 30 ans, au profit de la direction qatarie du PSG. Ce contrat avait poussé la société de Khelaïfi à investir massivement (environ 75 millions d’euros) dans le stade français afin de le rénover en vue de l’Euro 2016 de football.

Alors que la maire de Paris s’était, par le passé, déjà montré bienveillante à l’égard du dirigeant du club, assurant entretenir une relation «très forte» et «extrêmement positive» avec lui, elle s'est montré rassurante à l’égard du projet de rachat cet après-midi, déclarant notamment à l’AFP qu’avant qu’un tel sujet ne soit discuté, «il faudrait établir l’intérêt pour la Ville à passer de la convention d’occupation actuelle à une cession du Parc des Princes».

En dépit du démenti d’Anne Hidalgo, le Ministre des Sports, Patrick Kanner, s’est, lui, montré intéressé par l’idée, estimant au micro de LCI que «sur le plan du modèle économique, ça peut être une solution à terme».

Une affaire à suivre, donc…

En savoir plus : Le Qatar s'offre un nouveau jouet de luxe

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales