La Défense : vaste opération de police dans le quartier d'affaires pour une «levée de doute»

La Défense : vaste opération de police dans le quartier d'affaires pour une «levée de doute»© Charles Baudry
Militaires déployés à La Défense.

La préfecture des Hauts-de-Seine a indiqué mener une opération à La Défense pour une «levée de doute» après une alerte faisant état de la présence d'un homme armé. Les recherches entreprises dans le secteur n'ont pas permis d'appréhender un suspect.

Le quartier d'affaires de la Défense a été bouclé en fin de matinée le 30 juin après un appel à la police signalant la présence d'un homme armé. 

Le compte Twitter de la préfecture des Hauts-de-Seine a publié un message appelant à la vigilance et à ne pas relayer de fausses informations pendant l'alerte. 

«Événement et levée de doute en cours à La Défense. Les services de secours sont sur place. Ne relayez pas de fausses informations», a posté la préfecture après que de nombreux messages sur les réseaux sociaux aient fait état de la présence d'un homme armé dans le secteur.

«Les services de Police sont en train de lever le doute sur l'ensemble de la dalle de La Defense. [La préfecture] conseille aux personnes qui se trouvent sur le secteur de ne pas se déplacer et de se conformer aux consignes des autorités», a posté pour sa part la préfecture de Paris.

L'équipe de RT France sur place a pu constater que la police demandait aux personnes présentes sur l'esplanade de la Défense de quitter les lieux. 

Un important dispositif de sécurité a été déployé, a pu constater un reporter de RT France présent sur l'esplanade. 

Des policiers lourdement armés ont quadrillé la zone, a rapporté de son côté le journaliste Rémy Buisine, du média Brut sur place. 

Le centre commercial des 4 Temps a été bouclé et les clients qui s'y trouvaient ont été «confinés à l'intérieur», a indiqué à l'AFP la préfecture des Hauts-de-Seine. Les écoles et collèges des communes de Courbevoie, Nanterre et Puteaux ont également été confinées, a-t-elle ajouté.

Contactée par RT France, une source policière a déclaré qu'un «homme armé d'une Kalachnikov» aurait été signalé vers 9h30 aux abords de l'hôtel Melia de La Défense.

Aucun suspect interpellé

Après des recherches, la Préfecture de Police de Paris a déclaré sur son Twitter qu'aucun suspect n'avait été interpellé : «Le dispositif va être levé. A ce stade aucun individu suspect n'a été repéré par les forces de l'ordre sur place», a publié le compte officiel. 

Des vidéos postées sur les réseaux sociaux montrent que des instructions d'évacuation de la gare de la Défense avaient été données pendant l'alerte. 

La gare a été fermée par mesure de sécurité. 

Une autre vidéo postée sur Twitter montre que des usagers des transports ont quitté la gare les bras en l'air. 

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»