Paris : des militants recouvrent la statue du maréchal Gallieni d’un drap noir

Paris : des militants recouvrent la statue du maréchal Gallieni d’un drap noir© Charles Baudry / RT France
images
La statue du maréchal Gallieni, recouverte d'un drap noir le 18 juin à Paris.
Suivez RT France surTelegram

Plusieurs militants, dont l'ex-candidat LFI Vikash Dhorasoo, ont symboliquement recouvert d'un drap noir la statue du maréchal Gallieni, ancien administrateur colonial. Ils souhaitent rouvrir le débat sur le sort à réserver à ce type de monuments.

Des militants se sont rassemblés place Vauban, à Paris, ce 18 juin pour recouvrir symboliquement la statue du Maréchal Gallieni. Un immense drap noir a ainsi été déployé sur le haut du monument au pied duquel des tags (antérieurs à l'action) «Déboulonnons le récit officiel» et «Etat responsable», figuraient.

Deux personnes, qui s'étaient hissées sur la statue, ont été brièvement interpellées par les forces de l'ordre puis relâchées.

L'un des responsables de l'action, Vikash Dhorasoo, candidat malheureux de La France insoumise (LFI) aux municipales, a expliqué au micro du journaliste de RT France, Charles Baudry, le sens de cette action militante.

On les met dans des musées et on met la statue de Zidane à la place

«On s'est dit, après l'allocution de Macron qui avait un peu clos le débat [sur le déboulonnage des statues], qu'on voulait remettre le débat très vite sur la table», explique l'ancien footballeur, s'interrogeant sur le rôle de l'ancien gouverneur général de Madagascar. «Pourquoi on s'attache à ces symboles du colonialisme, de l'esclavagisme ? Pourquoi on ne peut pas en discuter ?», s'est-il en outre demandé. 

Quant à la place à réserver selon lui à la statue du maréchal : «On les met dans des musées et on met la statue de Zidane à la place, et c'est formidable.»

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix