Suicide d'un homme par arme à feu dans l'enceinte du palais de justice de Nîmes

Suicide d'un homme par arme à feu dans l'enceinte du palais de justice de Nîmes© Pixabay/cc
Le palais de justice de Nîmes (image d'illustration).

Un individu s'est introduit dans le palais de justice de Nîmes ce 12 juin dans la matinée pour s'y donner la mort à l'aide d'une «arme longue» selon le procureur. Aucun blessé n'est à déplorer. L'homme n'a pour le moment pas été identifié.

D'après des informations rapportées par La Gazette de Nîmes, le palais de justice de Nîmes (Gard) a été bouclé par la police ce 12 juin dans la mâtinée après la découverte du corps inanimé d'un homme. L'information a été confirmée par le procureur de la République Eric Maurel. Il également ajouté que l'individu avait été retrouvé dans le hall de la cour d'appel.

«Un individu est parvenu à rentrer sur le site judiciaire. Il est apparu qu’il était muni d’une arme longue et il s’est donné la mort dans l’enceinte du palais de justice», a-t-il fait savoir à nos confrères de la presse régionale, affirmant que l'homme n'avait pour le moment pas été identifié et que ses motivations demeuraient inconnues. Une enquête pour «recherche des causes de la mort» a été ouverte et confiée à la sûreté départementale de Nîmes.

«Fort heureusement aucune personne, avocat, fonctionnaire ou magistrat n’a été blessée lors de ce drame. Des fonctionnaires qui ont été confrontés à l’individu sont actuellement pris en charge par une cellule de soutien psychologique», a-t-il ajouté.

Citant une source syndicale anonyme, France 3 Occitanie précise que l'homme se serait introduit vers 8h30 dans le Tribunal de Grande Instance avec un «gros sac». Il aurait emprunté une porte de service réservée au personnel. Une fois dans la salle des pas perdus, il se serait donné la mort à l'aide d'une «arme de chasse».

Des images captées par un journaliste du Midi Libre montrent le quartier du palais de justice totalement bloqué par les forces de l'ordre.

D'après la Gazette de Nîmes, les équipes de la police scientifique sont arrivées sur les lieux peu après 9h30. Une équipe de déminage est elle aussi intervenue.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»