Le personnel des maisons de retraite Korian appelé à faire grève ce lundi

- Avec AFP

Le personnel des maisons de retraite Korian appelé à faire grève ce lundi© Charles Platiau Source: Reuters
Des Ehpad seront en grève ce 25 mai (image d'illustration).

Un mouvement de grève des personnels des maisons de retraite Korian est prévu le 25 mai, à l'appel des syndicats CGT, FO et Sud. Ils demandent notamment le versement de primes et une revalorisation des salaires.

Les personnels des maisons de retraite Korian sont appelés à faire grève et à se rassembler devant les établissements du groupe le 25 mai, par les syndicats CGT, FO et Sud, qui réclament notamment le versement de primes et une revalorisation des salaires. «Plus de 50 établissements vont faire une action demain» au sein du groupe Korian, qui gère 308 établissements sur les 7 500 maisons de retraite en France, a fait savoir à l'AFP Albert Papadacci, délégué central CGT.

La crise sanitaire n'a pas confiné les revendications

«La crise sanitaire n'a pas confiné les revendications», écrit l'intersyndicale dans un communiqué, réclamant le «versement de la prime de 1 000 euros» promise par la direction de Korian à tous les personnels, «sans éléments discriminants». 

Ils réclament en outre que la prime promise par le gouvernement soit de «1 500 euros pour tous». Pour les personnels hospitaliers, 1 500 euros correspond au montant maximal de cette prime. Elle ne sera automatiquement attribuée que dans 40 départements en première ligne face au Covid-19. Dans les autres, elle variera entre 500 et 1 500 euros. Une récompense similaire est prévue pour tout le secteur du médico-social et notamment les Ehpad, mais elle n'a pas encore fait l'objet de décret d'application.

L'intersyndicale de Korian revendique en outre «une prime grand âge de 100 euros dans le secteur privé, de véritables augmentations salariales conventionnelles de 300 euros net par mois», une majoration des heures supplémentaires et la reconnaissance du Covid-19 comme maladie professionnelle pour tous. «Nous refusons la division et l'opposition entre le privé et le public ou en fonction du lieu d'exercice et du temps de travail», écrivent les syndicats de Korian.

L'action du 25 mai coïncidera avec le lancement du «Ségur de la santé», une vaste concertation au cours de laquelle sera abordée notamment la question des rémunérations des soignants.

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a précisé que les augmentations toucheraient à la fois les hôpitaux et les Ehpad.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»