Des manifestants se revendiquant des Gilets jaunes dispersés par la police dans plusieurs villes

Des manifestants se revendiquant des Gilets jaunes dispersés par la police dans plusieurs villes© RT France
Une poignée de personnes, ici à Paris, ont essayé de braver les interdictions de manifestation publique le 16 mai.
Suivez RT France surTelegram

Quelques individus, se présentant comme des Gilets jaunes, pour la plupart sans chasuble jaune, ont tenté de manifester dans plusieurs villes. Les forces de l'ordre sont intervenues, les manifestations étant interdites en pleine épidémie de Covid-19.

De rares groupes de personnes ont tenté, ce 16 mai, de créer une mobilisation dans les rues de plusieurs villes françaises. Se présentant comme des Gilets jaunes, ils étaient entre 20 et 30 à Paris, selon notre reporter Charles Baudry. Ils ne portaient d'ailleurs pas la chasuble jaune.

Les policiers les ont d'abord rappelés à l'ordre, leur demandant d'arrêter toute manifestation publique. La police a en effet rappelé que les rassemblements de plus de dix personnes étaient interdits du fait du Covid-19.

Les Brav-M (Brigades de répression de l'action violente motorisées) sont arrivées en renfort. Des tensions ont eu lieu entre les deux parties.

Certains manifestants sont restés sur place et ont donc été logiquement interpellés par les forces de l'ordre.

Même situation à Lyon. Les forces de l’ordre ont estimé, d'après notre reporter sur place, que les individus rassemblés sur le pont Morand ne respectaient pas les règles de distanciation. Les autorités ont par conséquent tenté de les disperser.

Une journaliste de l'AFP a noté qu'à Toulouse, quelques dizaines de commerçants ont manifesté, soutenus par le maire LR Jean-Luc Moudenc, en riposte à des appels de Gilets jaunes à reprendre les défilés.

Le rassemblement, qui a réuni pour l'essentiel des représentants d'associations de commerçants, a donné lieu à plusieurs échanges tendus avec quelques individus se présentant comme des Gilets jaunes et des militants anticapitalistes. Selon La Dépêche, les contre-manifestants étaient environ 40.

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix