Jets de pierres : un maire de l'Essonne filme son agression à la sortie d'une réunion

Jets de pierres : un maire de l'Essonne filme son agression à la sortie d'une réunion© Capture d'écran Google Street View
La salle Gérard-Philipe à Lisses (Essonnes), à proximité de laquelle le maire Thierry Lafon a été victime de jets de projectiles.

Thierry Lafon, maire de Lisses, a été victime d'une agression alors qu'il sortait de réunion le 4 mai. «Une poignée de jeunes capuchés [et] masqués» lui ont jeté des projectiles, confie-t-il au Parisien, vidéo à l'appui. Il n'a pas été blessé.

Comme le rapporte nos confrères du Parisien, Thierry Lafon, maire divers droite (DVD) de Lisses (Essonne), a été la cible de jets de projectiles de la part d’un petit groupe d’individus, le 4 mai, vers 18h30. «J'étais en réunion quand j'ai vu de la fumée par la fenêtre», explique-t-il au quotidien, ajoutant : «Craignant un incendie, je suis sorti voir ce qu'il se passait.»

Lorsqu’il arrive sur place, à proximité de la salle Gérard-Philipe, non loin de la mairie, il aperçoit «une poignée de jeunes capuchés, masqués et vêtus de noir» réunis autour d’un feu de poubelle, d’après le quotidien régional – et ce, en plein confinement. «Je suis descendu de ma voiture. Lorsqu'ils m'ont vu, ils m'ont aussitôt jeté des galets et des bouteilles en verre», poursuit l'élu local.

«Je ne pense pas qu'ils m'aient reconnu. Mais j'ai sorti mon téléphone pour les filmer», raconte-t-il au journal. Et les images, publiées sur YouTube par un compte au nom d'un journaliste du Parisien, font froid dans le dos. Durant une trentaine de secondes, une pluie de projectiles s’abat sur l’édile, alors que plusieurs membres du groupe d'agresseurs, semblent demander à leurs amis d’arrêter. Une injonction qui n'est pas suivie d’effet puisque la quantité de projectiles ne faiblit pas.

Je suis persuadé que ce début d'incendie avait pour vocation de faire venir les gendarmes et les sapeurs-pompiers en vue de les caillasser

Le maire n’a pas été blessé mais une pierre a endommagé le pare-brise de son véhicule de fonction. Les forces de l’ordre et les pompiers sont arrivés sur les lieux quelques minutes après l’agression. «Quand la première voiture de gendarmerie est arrivée, le groupe les a littéralement chargés, les obligeant à faire demi-tour et à appeler des renforts. Je n'ai aucun doute, il s'agit d'un guet-apens. Je suis persuadé que ce début d'incendie avait pour vocation de faire venir les gendarmes et les sapeurs-pompiers en vue de les caillasser», souligne l’élu, qui portera plainte au nom de la mairie.

Thierry Lafon a reçu sur Twitter le soutien de Manuel Valls ou encore du député LREM de l’Essonne Francis Chouat. «Toute ma solidarité avec mon ami Thierry Lafon dont je connais le courage. Des actes intolérables», a fait savoir l’ancien Premier ministre socialiste et candidat malheureux à la mairie de Barcelone.

D’après Le Parisien, pas moins de 41 gendarmes ont été mobilisés face aux agresseurs. Un véhicule de gendarmerie a été touché mais aucune victime n’est à déplorer. «Deux personnes en infraction ont refusé de donner leur identité», mais aucune d’elles n’a été interpellée note le quotidien francilien, citant une source proche de l’enquête.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»