Le gouvernement veut préparer le déconfinement... sans les oppositions ?

- Avec AFP

Le gouvernement veut préparer le déconfinement... sans les oppositions ?© POOL Source: Reuters
Edouard Philippe et le ministre de la Santé Olivier Véran, à l'Assemblée nationale le 7 avril 2020 (image d'illustration).

Le gouvernement veut «co-construire» avec les maires, les syndicats et le patronat le plan de déconfinement qui doit organiser le redémarrage progressif de la France à partir du 11 mai. Des députés réclament d'être mieux associés au débat.

Le Premier ministre Edouard Philippe doit présenter aux députés, le 28 avril à 15h, «la stratégie nationale de déconfinement» couvrant «la santé (masques, tests, isolement...), l’école, le travail, les commerces, les transports et les rassemblements», énumère-t-il dans une série de tweets.

«Nous présenterons ensuite cette stratégie sur les enjeux prioritaires du déconfinement aux associations d’élus locaux et aux partenaires sociaux, pour que s’engage une période de co-construction du plan national et de ses déclinaisons territoriales», promet-il, en soulignant aussi qu'il veille à «respecter le contrôle du Parlement».

«Le "débat" sur le plan de déconfinement est annoncé samedi soir [25 avril], avancé d'une semaine. Il sera détaillé 24 heures avant le vote en bloc. Les robots LREM voteront comme des automates. Telle est la monarchie macroniste», a aussitôt critiqué dans un tweet Jean-Luc Mélenchon (La France insoumise), tandis que le dirigeant communiste Fabien Roussel regrettait l'absence d'un «vrai travail du Parlement sur le déconfinement, en prenant le temps d’auditionner, d’écouter».

 

La déclaration prévue le 28 avril sera groupée avec celle, déjà prévue le même jour, portant sur le traçage et l'application StopCovid.

«Ce sera un vote unique sur le déconfinement, tracking inclus», s'insurge le dirigeant socialiste Olivier Faure : «Silence exigé dans les rangs LREM ! Et le plan sera connu le 28 avril au matin pour un vote dans la foulée. Ainsi va la démocratie au temps du Macronisme !»

La concomitance des deux débats est également jugée «troublante» par la députée La République en marche Martine Wonner, qui a écrit en ce sens au président de l'Assemblée Richard Ferrand.

«Comment le législateur peut-il se prononcer en sérénité sur un plan de déconfinement – fondamental pour les mois à venir – alors qu’il ne le découvrira que quelques minutes avant le vote ?», interroge l'élue alsacienne dans un courrier rendu public sur Twitter, en réclamant que le vote sur le plan de déconfinement soit repoussé plus tard dans la semaine.

Le député LREM Aurélien Taché a également contesté la méthode. Il considère ainsi qu'«un vote unique sur le plan déconfinement (et donc sans possibilité de se prononcer sur le traçage numérique en tant que tel) et avec un nombre aussi réduit de députés, ne correspond pas, au regard des enjeux, à un niveau de démocratie parlementaire suffisant».

Le confinement est en vigueur en France depuis mi-mars pour bloquer la propagation du coronavirus qui, selon le dernier bilan, a fait depuis le 1er mars 22 614 morts dans le pays, dont 369 décès recensés sur les dernières 24 heures.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»