Yémen : pas de revendication pour l’enlèvement d’une jeune Française

Sanaa (Source: Wikipédia) © Ferdinand Reus
Sanaa (Source: Wikipédia)

Aucune groupe islamiste n’a pour l’instant revendiqué l’enlèvement d’une jeune française mardi à Sanaa au Yémen. Les autorités françaises restent optimistes et attendent sa libération « dans les meilleurs délais ».

Isabelle Prime, 30 ans, employée de la société américaine de conseil Ayala Consulting, se trouvait à Sanaa depuis novembre 2013 pour une mission et devait quitter le Yémen d’ici quelques jours, selon son employeur. Sa voiture a été arrêtée vers 8h30 par des hommes armés, apparemment habillés avec des uniformes de la police.

La capitale du  est actuellement sous le contrôle des miliciens chiites Houtis.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales