Une «grosse tête» à l'effigie de Brigitte Macron brûlée en marge du carnaval indépendant de Nice

Une «grosse tête» à l'effigie de Brigitte Macron brûlée en marge du carnaval indépendant de Nice© VALERY HACHE Source: AFP
Des figures représentant Emmanuel Macron et son épouse Brigitte Macron défilent lors du 136e Carnaval de Nice, le 18 février 2020 (image d'illustration).

En marge du traditionnel carnaval indépendant de Nice, une tête en carton-pâte à l’effigie de la Première dame a été incendiée. Si l’un des coorganisateurs n’y voit aucune offense, le maire Christian Estrosi a fait part de son indignation.

Une polémique est venue clore l'édition 2020 du carnaval indépendant de Nice le 8 mars : en marge de la traditionnelle parade, «une grosse tête» en carton-pâte à l’effigie de Brigitte Macron, le col échancré, a été incendiée, place Garibaldi, dans le centre-ville. 

La manifestation était organisée par Nissa Pantaï, une association dont l'objectif affiché «est de défendre, promouvoir et diffuser le plus largement possible l’usage de la langue occitane dans ses variantes niçoise et alpine». Interdit en 2008 après des heurts entre jeunes et forces de l'ordre, le carnaval indépendant de Nice a de nouveau été autorisé par la préfecture des Alpes-Maritimes en 2016. 

L’acte a suscité l’indignation du maire de la ville, Christian Estrosi, qui a condamné le 9 mars, sur Twitter, un «acte commis en pleine journée des Droits des Femmes qui couvre de honte ses auteurs».

Michael Albin, membre de la CGT et coorganisateur de l’événement, interrogé par le quotidien Nice-Matin, souligne quant à lui la portée politique de l'acte. «Ce n’est pas la première dame qui a été carbonisée, c’est l’image du gouvernement», justifie-t-il. «Si la veille, les policiers n’avaient pas attaqué les femmes, on n’aurait pas brûlé la reine»,ajoute-t-il en référence aux violences entre manifestants et forces de l’ordre qui ont éclaté dans la soirée du 7 mars en marge d’une «marche féministe» organisée à Paris.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»