Fermeture de la centrale de Fessenheim : des salariés menacent de ne pas arrêter le premier réacteur

- Avec AFP

Fermeture de la centrale de Fessenheim : des salariés menacent de ne pas arrêter le premier réacteur© SEBASTIEN BOZON Source: AFP
La centrale de Fessenheim vue du ciel le 20 février (image d'illustration).

Selon les informations de l'AFP, des salariés de la centrale de Fessenheim pourraient refuser de mettre à l'arrêt le premier réacteur qui doit cesser de fonctionner dans la nuit du 21 au 22 février. D'autres salariés s’opposeraient à un tel acte.

Selon les informations de l'AFP, des salariés de la centrale nucléaire de Fessenheim (Haut-Rhin) menacent de désobéir et de ne pas appliquer les procédures d'arrêt du réacteur n°1, qui doit être définitivement mis hors service dans la nuit entre ce 21 février et le 22 février. D'autres salariés jugent au contraire que ce serait «impensable», a-t-on appris jeudi soir de sources concordantes. «Il y a une forme de mécontentement qui pourrait s'exprimer comme ça», a ainsi expliqué à l'AFP un salarié de longue date, qui n'a pas souhaité être identifié.

«Dire si réellement certains agents refuseront de le faire, c'est une initiative personnelle pour laquelle je ne peux pas me prononcer», a assuré une source syndicale à l'AFP, soulignant que les partenaires sociaux conseillent aux salariés «de faire leur travail jusqu'au bout, de ne pas s'exposer à des sanctions pénales».

«Il y a aussi le fait qu'on aimerait plus de reconnaissance, il y a une absence de prise en compte des aspirations des salariés, on veut de meilleures conditions de reclassement», a précisé un autre salarié à l'agence de presse.

«Personne n'a envie de débrancher ce réacteur sûr, rentable... Il y a une énorme émotion, mais en même temps tout le monde fait son boulot. C'est une question d'honneur. Le travail sera fait et bien fait. Tout le monde suivra les ordres», a encore affirmé un autre salarié.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»