Municipales à Paris : Dati prend 5 points dans les sondages mais est donnée perdante au second tour

Municipales à Paris : Dati prend 5 points dans les sondages mais est donnée perdante au second tour© JOEL SAGET / AFP Source: AFP
Rachida Dati en novembre 2019.

Selon un nouveau sondage, Rachida Dati est désormais passée devant Anne Hidalgo dans les intentions de vote au premier tour des municipales à Paris, mais est donnée perdante au second tour.

Rachida Dati est aujourd'hui en tête des intentions de vote au premier tour des municipales dans la capitale selon un sondage Odoxa mené sur 809 électeurs pour le compte du Figaropublié le 19 février. 

Rachida Dati recueillerait désormais 25% (+5 points en un mois) des votes au premier tour des élections municipales devant la maire sortant Anne Hidalgo, estimée à 23% des intentions de vote. De son côté, l'ancienne ministre de la Santé, Agnès Buzyn, candidate depuis moins d'une semaine, recueille 17% des intentions de vote soit un point de plus que Benjamin Griveaux le mois précédent. Quant au dissident macroniste Cédric Villani, il ne serait qu'en cinquième place à 7%, ex æquo avec la liste soutenue par la France insoumise et loin derrière les écologistes (14%), toujours d'après ce sondage.

Quant aux listes du candidat soutenu par le Rassemblement national Serge Federbusch, et celle du forain Marcel Campion, elles sont respectivement créditées de 4 et 2% d'intention de vote. Enfin, le résultat de l'ancien conseiller en communication de François Hollande Gaspard Gantzer reste estimé à 1%. 

Perdante au second tour

Compte tenu de l'état des forces en présence, Rachida Dati aura du mal à l'emporter au second tour, où elle est donnée perdante par ce sondage dans la plupart des cas de figure testés. 

Le Figaro rappelle en outre que les Parisiens ne votent pas pour un maire de Paris, mais pour des candidats différents dans chaque arrondissements. Le parti qui remporte le plus d'arrondissements élit ensuite le maire de la capitale. Par conséquent, le camp qui remporte le plus de voix dans la capitale n'est pas forcément celui qui pourra désigner son maire à l'issu du scrutin. 

Lire aussi : En larmes, Agnès Buzyn quitte le ministère de la Santé, léguant plusieurs chantiers à son successeur

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»