Un homme en garde à vue après la diffusion d'une vidéo d'agression dans le métro parisien

Un homme en garde à vue après la diffusion d'une vidéo d'agression dans le métro parisien© Capture d'écran Twitter, @delanonv
La vidéo de l'agression a été vue près d'un million de fois.

Une vidéo très relayée sur Twitter d'une agression dans le métro parisien a suscité l’indignation de nombreux internautes. L'agresseur, en état d'ébriété, a été placé en garde à vue selon LCI. La secrétaire d'Etat Marlène Schiappa a également réagi.

La scène s’est déroulée le 28 janvier, en début d'après-midi, sur la ligne 9 du métro parisien, selon LCI. Et elle est particulièrement violente. Dans une vidéo de 34 secondes diffusée sur Twitter et visionnée près d'un million de fois, on voit un homme asséner des insultes à une femme à l'intérieur d'une rame de métro, sous les yeux de passagers, dont un qui filme la scène avec son téléphone portable. 

«Vas-y ferme ta bouche, j’te pète en deux, assène-t-il au visage de la jeune femme, avant de faire quelques pas en rond. […] Arrête de m’emmerder. Me regarde pas bizarre, surtout. [...] Je te connais pas. Je vais tellement te déserter la tête la prochaine fois, je vais tellement te faire du mal. Tu vas tellement souffrir. Tu vas devoir fermer ta bouche wallah. Tu vas plus rigoler», affirme cet homme à la jeune femme, pendant que celle-ci fait mine de l'ignorer. Un deuxième homme, qui se trouve à proximité de la jeune femme, tente de repousser l'agresseur.

Juste après sa série d'insultes, l'individu vêtu d'une veste et d'un jogging noir donne un coup au visage de la jeune femme. L'homme qui se trouvait à côté la victime se jette alors sur l'agresseur. 

Marlène Schiappa réagit

Selon LCI, un témoin de la scène raconte qu'«immédiatement après l'agression, des passagers ont tiré la sonnette d'alarme et la rame s'est arrêtée à Ranelagh». Toujours selon LCI, ce témoin ainsi qu'un autre passager ont écarté l'homme et l'ont aspergé avec un spray au poivre.

Dans une deuxième vidéo, publiée sur YouTube, on peut voir que l'agresseur a tenté, peu avant la scène de violences, d'établir un rapprochement physique avec la jeune femme.

D'après une source proche du dossier à LCI, l'agresseur était en état d'ébriété au moment des faits. La RATP a fait savoir sur Twitter qu'il avait été interpellé par les services de sécurité des voyageurs puis remis à la police. L'homme a été placé en garde à vue le lendemain, selon des informations de la chaîne.

La secrétaire d'Etat à l'Egalité entre les hommes et les femmes s'est également exprimée. Elle a indiqué avoir signalé la vidéo «à qui de droit», et «déplore que les autres passagers restent passifs», avant d'apporter son «soutien» à la victime.

Lire aussi : Explosion de la délinquance à Paris en 2019, selon les chiffres de la préfecture de police

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»