Metz : un homme radicalisé brandissant un couteau neutralisé par la police

- Avec AFP

Metz : un homme radicalisé brandissant un couteau neutralisé par la police© JEAN-CHRISTOPHE VERHAEGEN Source: AFP
(image d'illustration)

Des policiers ont fait usage de leur arme pour neutraliser un individu, qui brandissait un couteau dans une rue de Metz. Selon le procureur, l'individu était radicalisé et a crié «Allah akbar».

Un homme, qui brandissait un couteau dans une rue du quartier Borny à Metz (Moselle), a été blessé, ce 5 janvier en milieu de journée, par des policiers lors de son interpellation. «Il est blessé, son pronostic vital n'est pas engagé», a indiqué à l'AFP une source policière, précisant que les policiers avaient «été menacés» en arrivant sur place et avaient dû faire usage de leur arme pour le neutraliser.

Personne d'autre n'a été blessé, selon cette source.

Connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité

D'après le procureur de la République de Metz Christian Mercuri, l'homme était «connu pour sa radicalisation et ses troubles de la personnalité» et a crié «Allah akbar».  Il est «fiché S» pour radicalisation, a-t-il précisé.

Pas de saisine du parquet antiterroriste

«Le parquet national antiterroriste n'entend pas se saisir de l'affaire de Metz», a toutefois annoncé à l'AFP le procureur de la République de Metz Christian Mercuri ce 7 janvier. Il avait «pris attache» avec ce parquet basé à Paris dès le 5 janvier pour évaluer les faits.

Une enquête de flagrance, confiée à la police judiciaire de Metz, est «ouverte du chef de tentative d'homicide sur agents de la force publique», a également déclaré à l'AFP le procureur, précisant avoir «pris attache avec le parquet antiterroriste pour évaluation de l'affaire».

Le 3 janvier à Villejuif (Val-de-Marne), un homme de 22 ans, converti à l'islam et atteint de troubles psychiatriques, avait tué un homme et blessé deux femmes à l'arme blanche, aux cris de  «Allah akbar». L'assaillant de Villejuif avait été tué par la police, et le parquet national antiterroriste s'est saisi de l' enquête.

Lire aussi : Un homme radicalisé plaide coupable pour une attaque au couteau à Manchester

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»