Primes, formation : comment la RATP et la SNCF tentent de minimiser la grève interprofessionnelle

Primes, formation : comment la RATP et la SNCF tentent de minimiser la grève interprofessionnelle© Stephane LEMOUTON Source: AFP
Jean-Pierre Farandou au côté d'Emmanuel Macron, qui l'a choisi pour succéder à Guillaume Pepy comme Président du Directoire de la SNCF (image d'illustration).

Comme le rapportent plusieurs médias, la RATP et la SNCF ont commencé à mobiliser «leurs cadres de réserve» afin de limiter l'impact d'une grève interprofessionnelle annoncée comme massive et dont le lancement est prévu le 5 décembre.

En amont de la grève interprofessionnelle qui devrait débuter le 5 décembre, la SNCF et la RATP entendent minimiser l'impact des débrayages en interne, en recourant à une technique déjà rodée dans le passé lors de mouvements sociaux : celle consistant à puiser dans leur réserve salariale. Concrètement, les deux entreprises publiques ont commencé à faire appel à des cadres habilités à conduire des trains, des métros ou des RER, en leur proposant des primes et des avenants sur leurs contrats.

Ils ont signé un avenant à leur contrat, cet avenant est associé à une prime

Selon des informations rapportées par France info le 29 novembre, il s'agirait d'«anciens conducteurs qui roulent quelque fois dans l'année». Le même jour, BFMTV a expliqué que la RATP avait débuté «des sessions de formation pour une cinquantaine de ses cadres» depuis le mois de septembre, afin qu'ils puissent, dès le 5 décembre, «prendre le relais des conducteurs en grève». «Ils ont signé un avenant à leur contrat, cet avenant est associé à une prime, une prime qui d'ailleurs sera versée qu'ils conduisent ou pas», a précisé Gaëtane Meslin, chef du service économie de BFMTV.

Déjà employée le 13 septembre dernier, jour de grève massive à la RATP, cette solution avait permis à l'entreprise publique d’assurer un trafic minimal d’environ 40% aux heures de pointe sur les lignes les plus empruntées, «alors que 95% des conducteurs avaient cessé le travail», note France info.

Mais comme le rapporte Europe 1, cette technique comporte ses limites en amont d'une grève dont on ne connaît pas encore la durée. «Il ne faudrait pas que la SNCF et la RATP grillent trop vite leurs cartouches», relève la station de radio sur son site.

Si l'objectif de la grève du 5 décembre est de nous faire renoncer à la réforme des retraites, ce sera difficile de trouver un compromis

Annoncée comme massive, la grève interprofessionnelle qui se profile pourrait bien s'inscrire dans la durée compte tenu des positions actuelles des protagonistes concernés. «On est en grève le 5 décembre, si ça ne suffit pas, il faudra continuer», a par exemple déclaré le 29 novembre le secrétaire général de la CGT, Philippe Martinez. «Si l'objectif de la grève du 5 décembre est de nous faire renoncer à la réforme des retraites, ce sera difficile de trouver un compromis», a pour sa part souligné le ministre de l'Action et des Comptes publics, Gérard Darmanin, dans un entretien accordé au JDD, publié ce 1er décembre.

Lire aussi : Pour Sibeth Ndiaye, la réforme des retraites est... «une des réponses à la crise des Gilets jaunes»

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»