Deux rassemblements déclarés à Paris pour l'acte 51 des Gilets jaunes

Deux rassemblements déclarés à Paris pour l'acte 51 des Gilets jaunes© François Guillot Source: AFP
Des Gilets jaunes défilent à Paris, le 1er juin 2019, lors de l'acte 29 (image d'illustration).

Pour ce nouveau samedi de mobilisation, des Gilets jaunes ont décidé de se réunir dans la capitale, à deux semaine de leur premier anniversaire. Deux rassemblements sont déclarés à Paris.

Pour leur acte 51 – à deux semaines du premier anniversaire du mouvement – des Gilets Jaunes ont prévu de défiler dans la capitale. Un rassemblement a été décidé, ce 2 novembre, à 9h au niveau de la place d’Italie, dans le XIIIème arrondissement. Le cortège s'est s’élancé à 11h30 en direction de la gare du Nord (Xème) en passant par deux grandes places parisiennes : celle de la Nation et de la République.

Un autre rassemblement est organisé par le groupe «Gilets Jaunes Décla Ta Manif» afin d’«adresser les grandes urgences climatiques, sociales et démocratiques à la population». Le rendez-vous a été donné sur la place Saint-Pierre, dans le XVIIIème arrondissement, à 9h pour un départ donné entre 11h30 et 12h. Ce second cortège prendra lui la direction de la place Félix-Eboué (XIIème). Ces manifestations ont toutes deux été déclarées à la préfecture de police de Paris.

Celle-ci a néanmoins pris un arrêté préfectoral pour ce 2 novembre, afin d’interdire toute manifestation dans les secteurs des Champs-Elysées, de l’Arc de Triomphe, de l’Assemblée nationale, du Trocadéro et de la Tour Eiffel.

Dans le même temps, un événement a été créé sur Facebook, invitant les Gilets jaunes à rejoindre le rassemblement prévu pour dire «stop» à Eric Zemmour devant les locaux de CNews à 14h. «Nous avons tous bien compris que d’agiter des personnages comme Zemmour permettait de voiler les vraies questions et les vrais débats, comme ceux des salaires, des retraites, de la misère, de l’écologie et des taxes», est-il souligné, les organisateurs refusant de rentrer «dans les combines médiatiques». «Les chaînes d’info et les élus politiques ne parlent que du voile, et font de l’islam un écran de fumée. Nous, nous voulons parler des vrais problèmes et que la télévision qui est en partie payée par nos impôts ne soit pas à la botte du gouvernement», est-il précisé.

Pour cet avant-dernier acte avant leur anniversaire, un rassemblement est également prévu à Toulouse alors que des Gilets jaunes organisent ce week-end, à Montpellier, leur quatrième Assemblée des Assemblées.

Lire aussi : Rodrigues, Ludosky et d'autres figures des Gilets jaunes demandent à rencontrer Macron

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»