61% des Français jugent l'islam «incompatible» avec les «valeurs» de la France, selon un sondage

- Avec AFP

61% des Français jugent l'islam «incompatible» avec les «valeurs» de la France, selon un sondage© BERTRAND GUAY Source: AFP
Logo de l'Ifop, institut de sondage ayant réalisé l'enquête d'opinion du 26 octobre 2019 sur la laïcité et l'islam pour le JDD (image d'illustration).

Selon un sondage de l'Ifop pour le JDD, 80% des Français estiment que la question de la laïcité se pose différemment avec l'islam d'avec les autres religions. 61% des sondés jugent même l'islam «incompatible avec les valeurs de la société française».

La question de la laïcité et plus largement de la place des religions dans l'espace public a de nouveau refait surface dans le paysage médiatique et politique français, après qu'un élu du Rassemblement national (RN) a demandé de faire sortir une accompagnatrice scolaire voilée lors d'une séance plénière de conseil régional, mi-octobre. 

Le 26 octobre, le site du Journal du dimanche dévoile les résultats d'une enquête menée sur ces thèmes pour l'hebdomadaire par l'Ifop. Il en ressort qu'une large majorité de sondés (78%) considère que le modèle français issu de la loi de 1905 sur la séparation des Eglises et de l'Etat est aujourd'hui «en danger». Soit quatre points de plus que lors d'une précédente étude en mars. Dans le détail, cette proportion s'élève à 91% chez les sympathisants du RN sondés, 85% chez les sondés de «droite», 79% à La République en marche (LREM), 68% à La France insoumise et 64% au Parti socialiste.

Selon la même enquête d'opinion, pas moins de 80% des sondés considèrent que la question de la laïcité «se pose différemment s'agissant de la religion musulmane». Et, au-delà de la question de la laïcité et du rapport des religions à l'Etat, 61% des sondés jugent que l'islam est «incompatible avec les valeurs de la société française», soit 8 points de plus que lors d'un sondage de février 2018. Ces deux questions, convient-il de relever, ne sont pas posées dans le sondage concernant les autres religions.

En matière de mesures publiques, 73% des Français sondés par l'Ifop prônent l'interdiction de tout signe religieux ostensible pour les parents accompagnant des sorties scolaires, 75% souhaitent cette interdiction pour les usagers des services publics et 72% pour les salariés des entreprises privées. Actuellement, la loi proscrit l'interdiction de tout signe religieux ostensible pour les agents publics uniquement.

Une majorité de sondés (61%) est en revanche favorable aux menus de substitution sans porc dans les cantines scolaires.

Il est à noter que parmi les sujets considérés comme «tout à fait prioritaires» par les Français sondés, la «défense de la laïcité» arrive loin derrière la santé, mais aussi la lutte contre le chômage, le pouvoir d'achat, la lutte contre la délinquance, la protection de l'environnement et la lutte contre l'islamisme.

Lire aussi : La France, «un pays de fils de p*te» : le rappeur Lacrim réagit à la polémique sur la mère voilée

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»