Un policier suspendu après une violente interpellation à Sevran, l'IGPN saisie (VIDEO)

Un policier suspendu après une violente interpellation à Sevran, l'IGPN saisie (VIDEO)© Philippe HUGUEN Source: AFP
A-t-on assisté à une bavure policière à Sevran ? (image d'illustration)
Suivez RT en français surTelegram

La vidéo, devenue virale sur internet, montre un policier frappant violemment un homme au cours d'une interpellation dans le quartier des Beaudottes à Sevran. L'IGPN a été saisie et le préfet de police a ordonné la suspension du fonctionnaire.

Le 11 septembre, la vidéo d'une interpellation violente à Sevran a rapidement fait le tour du net. Sur les images, on peut voir un policier en venir aux mains avec un jeune homme noir après une altercation verbale entre les deux hommes. Le fonctionnaire de police se jette soudain dans les jambes de son interlocuteur pour tenter, avec difficultés, de le plaquer au sol. Le policier, repoussé, revient à la charge en assénant des coups de poing, mais le jeune homme se protège puis riposte par d'autres coups de poing. L'intervention d'un autre policier, à l'aide d'un pistolet à impulsion électrique de type taser, fait tomber le jeune homme au sol. Il sera ensuite interpellé.

Selon la préfecture de police, citée par l'AFP, l'altercation a eu lieu le 11 septembre en fin d'après-midi dans le quartier des Beaudottes. L'individu aurait été interpellé «pour outrage».

Le 12 septembre, la préfecture de police a réagi sur Twitter, en relayant un communiqué : «Hier, une vidéo largement relayée sur les réseaux sociaux montrait l'interpellation d'un individu à Sevran. Afin d’établir les circonstances exactes de cette interpellation, le préfet de Police a saisi l’IGPN et ordonné la suspension immédiate du policier intervenant.»

La préfecture ajoute que les éléments ont également été transmis au parquet de Bobigny «pour appréciation».

La vidéo de cette violente interpellation avait suscité une vive indignation sur le net. La garde à vue du jeune homme a été levée le 11 septembre au soir pour des raisons médicales et il a été hospitalisé, selon le parquet cité par l'AFP, sans plus de précision. 

Lire aussi : Des blessés lors d'une fusillade à Aulnay-sous-Bois pendant le tournage d'un clip de Booba (IMAGES)

Raconter l'actualité

Suivez RT en français surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par ANO « TV-Novosti » de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service). En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services. Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix». Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix». Réseaux sociaux Désactiver cette option empêchera les réseaux sociaux de suivre votre navigation sur notre site et ne permettra pas de laisser des commentaires.

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix