Le père de Steve, disparu à Nantes : «J'en veux à la police»

Le père de Steve, disparu à Nantes :  «J'en veux à la police»© Loïc Venance Source: AFP
La fontaine de la place Royale à Nantes, le 12 juillet 2019.
Suivez RT France surTelegram

Le père de Steve Caniço, disparu la nuit du 22 juin à Nantes, après une intervention musclée de la police pour arrêter des festivités, a accordé une interview à Ouest-France. Il confie sa peine et dit en vouloir à la police. Il a porté plainte.

Oscar Caniço, le père de Steve, disparu à Nantes le 22 juin après une intervention de la police pour arrêter une soirée électro la nuit de la fête de la musique, a accordé une interview à Ouest-France, le 12 juillet.

«Notre seul espoir, c’est désormais de retrouver le corps pour faire notre deuil», confie le père de Steve, maçon de profession. S'il ne se fait pas d'illusion, Oscar Caniço confie son désarroi : «Le soir, surtout le soir, ça me hante. C'est inimaginable.»

L'homme fait preuve de compréhension à l'égard des forces de l'ordre et de leurs conditions de travail. Mais les images des policiers frappant les jeunes fêtards sont pour lui terribles. «Je peux comprendre qu'avec toutes les manifestations de Gilets jaunes, les policiers étaient à bout de nerfs», concède-t-il. «Mais comment excuser ça ? [...] Quand on regarde les vidéos où l'on voit les policiers qui tapent, qui tapent, c'est terrible !», a-t-il confié à Ouest-France. «J'en veux à la police. Tout ça, c'était évitable», dit le père de Steve qui a porté plainte contre la police.

«Un procès finira bien par arriver. Ce n'est pas possible autrement», affirme Oscar Caniço qui croit en la justice. Les recherches sont toujours en cours et la mobilisation pour retrouver Steve se fait de plus en plus pressante après 22 jours sans nouvelles.

Le 22 juin, vers 4h du matin, les forces de l'ordre étaient intervenues pour disperser une soirée sur l'île de Nantes. Des images de cette intervention musclée étaient rapidement apparues sur internet. Plus d'une dizaine de fêtards avaient chuté dans la Loire, avant d'en ressortir. Steve n'a pour sa part pas donné signe de vie depuis lors.

Ses proches, mais aussi de simples citoyens, continuent pourtant à se mobiliser afin de le retrouver et d'obtenir des éclaircissements. Outre l'utilisation sur les réseaux sociaux du mot-clé #OuEstSteve, des affiches «Où est Steve ?» ont récemment fleuri dans les rues de Nantes.

Lire aussi : «Où est Steve ?» : le Défenseur des droits s'autosaisit

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix