Les esclaves «en pleine forme» ? Refusant de comparer Shoah et esclavage, Angot fait polémique

Les esclaves «en pleine forme» ? Refusant de comparer Shoah et esclavage, Angot fait polémique© FRANCOIS GUILLOT / AFP
Christine Angot en 2015 (image d'illustration).

Déplorant le discours consistant à refuser la concurrence des mémoires, Christine Angot a estimé que l'Holocauste ne pouvait être comparé à l'esclavage dont le but était selon elle de maintenir les individus en «bonne santé pour pouvoir les vendre».

Habituée des controverses, la chroniqueuse Christine Angot a récidivé le 1er juin dans l'émission On n’est pas couché sur France 2. Au côté de Franz-Olvier Giesbert (FOG), venu présenter son nouveau livre Le Schmock, dont l'intrigue se déroule notamment dans l’Allemagne nazie, l'écrivaine a développé son point de vue.

Fustigeant ceux qui refusent la «concurrence des mémoires», Christine Angot estime que l'attitude consistant à dire que «tout le monde a souffert [...] conduit à l'indifférence [vis-à-vis] de ce qu'a vécu un groupe de personne ou une personne en particulier».

Tandis que son interlocuteur acquiesce, elle poursuit : «Le but avec les Juifs pendant la guerre, ça a bien été de les exterminer, c'est-à-dire de les tuer. Et ça introduit par exemple une différence fondamentale [...] avec l'esclavage des Noirs envoyés aux Etats-Unis ou ailleurs.»

«C'était exactement le contraire. L'idée c'était au contraire qu'ils soient en pleine forme, en bonne santé, pour pouvoir les vendre et pour qu'ils soient commercialisables», poursuit Christine Angot, approuvée par FOG.

«Donc non, ce n'est pas vrai que les traumatismes sont les mêmes, que les souffrances infligées aux peuples sont les mêmes et c'est bien pour ça qu'on doit être attentif, à chaque fois, au détail, à la particularité», conclut-elle.

Ses propos ont fait réagir sur Twitter, où l'ancien chroniqueur de l'émission Aymeric Caron, entre autres, a estimé qu'elle avait «minimisé la souffrance et la mort liées à la traite des noirs».

Lire aussi : Shoah : l'acteur Océan vertement critiqué par Christine Angot pour son soutien à Houria Bouteldja

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»