Un porte-parole du RN quitte le plateau de France 2, estimant ne pas pouvoir «s'exprimer» (VIDEO)

Un porte-parole du RN quitte le plateau de France 2, estimant ne pas pouvoir «s'exprimer» (VIDEO)© Pascal Guyot Source: AFP
Julien Sanchez, maire de Beaucaire (Gard) et porte-parole du Rassemblement national, en 2017 à Nîmes.

Julien Sanchez, invité sur France 2 le 26 mai au soir pour commenter le résultat des européennes, s'est vu interrompre par Olivier Faure. Il a décidé de quitter l'émission en direct, arguant qu'on ne pouvait jamais «s’exprimer sur [leur] plateau».

Julien Sanchez, porte-parole du Rassemblement national (RN), a peu goûté son passage sur le plateau de France 2, le 26 mai au soir, qu'il a subitement quitté après avoir été interrompu par Olivier Faure, le premier secrétaire du parti socialiste.

Egalement maire de Beaucaire (Gard), Julien Sanchez était invité par la chaîne publique à débattre du résultat des élections européennes, lors desquelles son parti a totalisé 23,31% des voix. Il a tout d'abord enduré le feu des critiques de Danielle Obono, députée la France insoumise, puis celles de Marlène Schiappa, secrétaire d'Etat à Egalité entre les femmes et les hommes, qui mettaient en doute le travail du parti nationaliste au Parlement européen. Puis Julien Sanchez a été invité par la journaliste Anne-Sophie Lapix à se prononcer sur d'éventuelles alliances avec «les alliés populistes en Europe».

Devancé par Olivier Faure, qui s'est empressé de répondre à sa place, sans que la journaliste ne tente de le modérer, Julien Sanchez a décider de claquer la porte.

Ecoutez, on est arrivé en tête, on ne peut jamais s'exprimer sur votre plateau

«Bon, écoutez, on est arrivé en tête, on ne peut jamais s'exprimer sur votre plateau. On est quand même la liste qui est arrivée en tête alors je vous souhaite une bonne soirée», a-t-il jeté, avant de quitter le studio. 

Marlène Schiappa, interloquée, n'a pas manqué de commenter cette sortie : «Voici la vision de la démocratie par le Rassemblement national.» 

Julien Sanchez a par la suite critiqué l'émission et ses «"journalistes" [...] ne supportant ni de donner la parole au représentant du Rassemblement national [ni de l'] écouter alors que [son] Mouvement arriv[ait] en tête ce soir.» Il explique avoir choisi de quitter «ce plateau déconnecté des choix des Français».

Lire aussi : «Traitre», «conn***», «ordure» : Collard et Cohn-Bendit en roue libre sur TF1 (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»