Lycéens de Mantes-la-Jolie : «pas de faute» de la police selon l'enquête administrative

Lycéens de Mantes-la-Jolie : «pas de faute» de la police selon l'enquête administrative© Céline AGNIEL Source: AFP
Les Lycéens interpellés à Mantes-la-Jolie, le 6 décembre.
Suivez RT France surTelegram

Ce 16 mai, la chef de l'IGPN, la «police des polices», a annoncé que l'enquête administrative ouverte, après l'interpellation de plusieurs jeunes qui avait défrayée la chronique en décembre dernier, concluait à l'absence de faute de la police.

Agenouillés mains derrière la tête, en rang : l'arrestation filmée de dizaines de lycéens à Mantes-la-Jolie en décembre dernier avait déclenché un tollé sur la toile, certains politiques jugeant la scène «insoutenable». Ce 16 mai, la chef de l'IGPN a annoncé que l'enquête administrative ouverte après cette interpellation groupée concluait à l'absence de faute de la police.

Il n'y a «pas eu de comportements déviants de la part des policiers», a ajouté Brigitte Jullien, auditionnée par une commission d'enquête de l'Assemblée nationale, justifiant leur attitude par «le contexte très, très violent à l'époque».

Le 13 mai, l'avocat de plusieurs lycéens, Arié Alimi, avait réclamé l'audition par l'IGPN de l'ensemble des 151 jeunes interpellés. Il a déposé le 6 mai une plainte avec constitution de partie civile pour contraindre à la nomination d'un juge d'instruction, a indiqué à l'AFP le parquet de Nanterre.

L'arrestation le 6 décembre de ces jeunes âgés de 12 à 21 ans, en marge d'une manifestation dans le cadre d'une mobilisation nationale des lycéens, avait déclenché un tollé sur la toile. La vidéo de l'incident, où l'on voit les jeunes forcés de se tenir à genoux mains sur la tête pendant plusieurs heures avait été vue plusieurs millions de fois.

Lire aussi : Lycéens de Mantes-la-Jolie interpellés : rassemblement de soutien devant l'IGPN (IMAGES)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix