La fête d'anniversaire hors normes de Carlos Ghosn au château de Versailles (VIDEOS)

La fête d'anniversaire hors normes de Carlos Ghosn au château de Versailles (VIDEOS)
Petits fours, feux d'artifice et musique d'époque à Versailles pour l'anniversaire de Carlos Ghosn le 9 mars 2014 (montage photo).

Alors que Carlos Ghosn est visé par plusieurs procédures judiciaires, une vidéo montrant la fête grandiose qu'il a organisée à Versailles pour ses 60 ans a fuité. Une sauterie à 634 000 euros réglée par la filiale néerlandaise de Renault-Nissan.

Selon les informations de L'Obs, les enquêteurs s'intéresseraient à un film tourné lors de la grande fête d'anniversaire organisée pour les 60 ans du patron déchu de Renault-Nissan, Carlos Ghosn, le 9 mars 2014. Problème : la facture de 634 000 euros aurait été payée par la filiale du groupe automobile aux Pays-Bas. Au programme, dîner aux chandelles dans la fameuse galeries des Glaces, pyramides de macarons, feux d'artifice dans le somptueux jardin imaginé par André Le Nôtre et musique d'époque jouée par des artistes en costumes...

Les images donnent une certaine impression de «démesure» tel que le relève l'hebdomadaire, qui ajoute qu'il y a là «de quoi conforter la conclusion des auditeurs du cabinet Mazars qui, après avoir scruté les comptes de la filiale Renault-Nissan BV, ont jugé que cette soirée était un événement privé et en aucun cas une fête pour les quinze ans de l’alliance comme avancé par Carlos Ghosn». Et de souligner : «De très nombreux amis ou connaissances personnelles du PDG étaient conviés, dont quantité de Libanais, et seules de très rares relations d’affaires de l’alliance.»

Une vidéo plus complète est également disponible sur YouTube.

Soupçonné de malversations financières par la justice japonaise, Carlos Ghosn a de nouveau été incarcéré le 4 avril à Tokyo alors qu'il avait précédemment été libéré sous caution. Quatre jours plus tard, les actionnaires de Nissan ont voté la révocation de son mandat d'administrateur. Le feuilleton judiciaire dure depuis le 19 novembre 2018.

Lire aussi : «Mal absolu», «arrogance» : les actionnaires de Nissan votent la destitution de Carlos Ghosn

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»