Contre la livraison par la France de bateaux à la Libye, huit ONG saisissent la justice

- Avec AFP

Contre la livraison par la France de bateaux à la Libye, huit ONG saisissent la justice© Hani Amara Source: Reuters
Des migrants au port de Tripoli, en Libye en janvier 2018 (image d'illustration).

Huit ONG ont annoncé avoir saisi la justice le 25 avril pour demander la suspension d'une livraison par la France de six embarcations à destination des garde-côtes libyens.

Huit ONG internationales ont demandé le 25 avril à la justice administrative française d'empêcher la livraison prévue aux gardes-côtes libyens de bateaux offerts par la France. La plainte a été déposée par Amnesty International, Médecins sans frontières, la Ligue des droits de l'Homme, le Groupe d'information et de soutien des immigrés, la Cimade, Avocats sans frontières, Migreurop et l'ONG italienne ASGI.

Dans un communiqué, ces organisations ont annoncé avoir déposé un recours devant le tribunal administratif de Paris pour «demander la suspension de la décision de livrer des embarcations à la marine libyenne».

«En achetant six bateaux pour le compte des garde-côtes libyens, la France participe au cycle de violations des droits humains commis en Libye à l’encontre des réfugiés et des migrants en donnant des moyens logistiques pour les intensifier», astiment les ONG.

«Les garde-côtes libyens ont, à plusieurs reprises, délibérément mis en danger la vie et la sécurité des réfugiés et migrants qu’ils sont censés secourir», affirme le communiqué. «La plupart des personnes actuellement détenues dans les centres de détention en Libye ont été interceptées en mer par les garde-côtes libyens. Les réfugiés et migrants sont systématiquement transférés dans des centres de détention où ils sont maintenus dans des conditions inhumaines», poursuivent les associations. 

La ministre française des Armées Florence Parly avait annoncé en février la livraison à la Libye de ces six embarcations dans le cadre du soutien français «aux efforts de la marine libyenne pour lutter contre l'immigration clandestine», selon le ministère.

Cette décision avait déjà été dénoncée en mars par Amnesty International. Les six embarcations, des bateaux de 12 mètres à coques semi-rigides de la marque Sillinger, doivent être livrées dans les semaines à venir.   

Lire aussi : L'UE suspend le déploiement de ses bateaux de sauvetage de migrants au large de la Libye

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»