Champs-Elysées : un simple contrôle routier mène à l'arrestation fortuite d'un djihadiste fiché S

Champs-Elysées : un simple contrôle routier mène à l'arrestation fortuite d'un djihadiste fiché S© Franck PENNANT Source: AFP
Un convoi de voitures de police à Montpellier après l'interpellation d'individus suspectés d'appartenir à la mouvance djihadiste, Toulouse, février 2017 (image d'illustration).

Lors d'un simple contrôle routier pour conduite en état d'ivresse manifeste sur les Champs-Elysées à Paris, la brigade anticriminalité a eu la surprise de découvrir un djihadiste fiché S recherché en Europe. L'individu a été placé en garde à vue.

Dans la nuit du 17 au 18 mars sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris, selon les informations du Parisien, la brigade anticriminalité (BAC) a contrôlé un automobiliste ivre dont le passager était fiché S et faisait l'objet de deux fiches de recherche, dont l'une délivrée dans le cadre d'un mandat d'arrêt européen par un juge parisien, selon les informations de l'AFP. Il est également recherché dans une affaire d'association de malfaiteurs en vue de la préparation d'un crime d'atteinte aux personnes. Ce dernier a été placé en garde à vue dans l'attente de prise en charge de la part d'un service spécialisé, tandis que le conducteur du véhicule a été placé en garde à vue différée.

Il était presque trois heures du matin quand les policiers ont été alertés à propos de la conduite manifestement erratique du chauffeur d'un véhicule Citroën sur l'avenue des Champs-Elysées : «Il présentait tous les signes de l’ivresse. Il a été interpellé et placé en garde à vue pour conduite sous l’emprise de l’alcool», a expliqué une source proche de l’affaire au quotidien de la capitale.

Au moment de contrôle l'identité du chauffard et ses deux passagers, les policiers se sont aperçus qu'un des occupants du véhicule, assis sur le fauteuil passager, était un homme recherché : «En consultant leur fichier, les forces de l’ordre ont réalisé qu’il faisait l’objet de trois fiches de recherche, dont une fiche S, et était connu pour être un militant djihadiste retenant l’attention dans le cadre de ses déplacements à l’étranger. Il faisait également l’objet d’un mandat d’arrêt pour association de malfaiteurs en vue de la préparation d’actes de terrorisme en région parisienne et en Bulgarie», a confié une autre source au Parisien.

Lire aussi : Prison à vie pour Mehdi Nemmouche, l'auteur de la tuerie du musée juif de Bruxelles

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»