Acte 18 : les forces de l’ordre violemment prises à partie par les manifestants (IMAGES)

Acte 18 :  les forces de l’ordre violemment prises à partie par les manifestants (IMAGES) © Alain JOCARD Source: AFP
Des membres des forces de l'ordre de la police passent devant un kiosque à journaux incendié par des manifestants sur l'avenue des Champs-Élysées, le 16 mars 2019.

Ce 16 mars, au cours de l’acte 18 des Gilets jaunes, les forces de l’ordre ont été violemment prises à partie par des groupes de manifestants. Des heurts qui ont pour la plupart éclaté dans le quartier des Champs-Elysées, à Paris.

Les forces de l’ordre n’ont pas connu de répit ce 16 mars lors de l’acte 18 des Gilets jaunes. A Paris, nombre d’entre eux ont été attaqués par des individus dont le visage était souvent dissimulé. Dès la fin de la matinée, des camions de la gendarmerie ont été attaqués sur l’avenue des Champs-Elysées. Dans une vidéo, très vite devenue virale, on peut apercevoir un individu tenter en vain de sortir un gendarme de son véhicule. 

Les forces de l’ordre ont également essuyé une pluie de pavées en début d’après-midi au niveau de la place de l'Etoile.

Au niveau de l'avenue Mac-Mahon, plusieurs voitures de police ont été attaquées par une dizaine d'individus. Elles ont été contraintes de faire demi-tour.

Toujours dans le quartier des Champs-Elysées, un journaliste a filmé un gendarme, blessé, pris en charge par les street-medics.

Enfin, le quartier des Halles n’a pas été épargné par les violences. Comme l’ont rapporté plusieurs journalistes et témoins sur place, un véhicule de la police a été incendié en fin d'après-midi. 

Selon le ministère de l'Intérieur, 32 300 personnes ont manifesté dans toute la France, dont 10 000 à Paris. De son côté, la préfecture de police a rapporté que 237 interpellations avaient été effectuées. Le Nombre jaune, collectif de Gilets jaunes qui s'attèle à évaluer la participation aux manifestations chaque samedi, a quant à lui compté 230 766 manifestants, selon une première estimation donnée en fin de journée, Gilets jaunes et manifestants pour le climat confondus. 

Lire aussi : Le Fouquet's saccagé et de nombreuses enseignes dégradées sur les Champs-Elysées (VIDEOS)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter