Sarcelles : deux adolescents tirent à la carabine à plomb devant une synagogue, un blessé léger

- Avec AFP

Sarcelles : deux adolescents tirent à la carabine à plomb devant une synagogue, un blessé léger© Philippe Wojazer Source: Reuters
Un fonctionnaire des forces de l'ordre devant un véhicule de police (image d'illustration).

Un homme a été légèrement blessé au mollet après que deux adolescents ont tiré depuis un balcon. Le caractère antisémite de l'acte n'a finalement pas été retenu par le juge des enfants.

Deux adolescents ont été interpellés après avoir tiré le soir du 15 février à la carabine à plomb devant une synagogue de Sarcelles (Val-d'Oise). Ils ont blessé légèrement un homme au mollet, selon le parquet de Pontoise. Celui-ci avait dans un premier temps retenu la circonstance aggravante d'antisémitisme, mais le caractère antisémite de l'acte n'a finalement pas été retenu par le juge des enfants, à qui ils ont été présentés le 18 février.

Les deux mineurs, âgés de 15 et 16 ans, ont été laissés libres, «avec une mesure de réparation pénale dans l'attente du jugement pour l'un des deux», selon le parquet. Ils avaient été interpellés le 16 février à Sarcelles où vit une importante communauté juive, au lendemain des faits, toujours d'après le parquet. 

Ils ont reconnu avoir tiré depuis le balcon d'un immeuble situé en face de la synagogue, située rue Charles Péguy, selon le parquet. Un homme qui se trouvait devant le lieu de culte a été légèrement blessé par un tir. Le maire PS de Sarcelles a fait savoir au Parisien que la personne touchée souffrait d'une «blessure superficielle».

Moïse Kahloun, le président de la communauté juive de Sarcelles, a dénoncé une agression d'abord motivée par la bêtise, d'après le quotidien de la capitale. «Ce n'est pas une agression antisémite. Ce sont des enfants qui auraient tiré sur n'importe qui», a-t-il affirmé, se disant toutefois préoccupé par la montée des insultes antisémites.

L'exécutif, et de manière plus large, la classe politique, a dénoncé ces derniers jours des actes antisémites comme l'apparition de croix gammées barrant le visage de Simone Veil sur une boite aux lettres ou encore l'arbre à la mémoire du jeune Ilan Halimi scié. Nombre de personnalités ont également condamné les insultes dont a fait l'objet le philosophe français Alain Finkielkraut lors d'une manifestation des Gilets jaunes.

Le 19 février, plusieurs rassemblements sont prévus en France contre l'antisémitisme, dont un grand à Paris où se rendront Edouard Philippe et une grande partie du gouvernement ainsi que les représentants d'une vingtaine de partis. Le chef de l'Etat Emmanuel Macron se rendra pour sa part au dîner annuel du Conseil représentatif des institutions juives de France (CRIF) le lendemain. Selon les chiffres du ministère de l'Intérieur, les actes anti-juifs (principalement des menaces) ont augmenté de 74% en 2018 (541 cas) par rapport à l'année précédente (311 cas). Si l'augmentation est spectaculaire, le chiffre des actes antisémites pour 2018 reste inférieur aux années 2015 (808 cas) et 2014 (851 cas).

Lire aussi : Des arbres plantés en mémoire d’Ilan Halimi retrouvés sciés, les actes antisémites en hausse

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»