Gilets jaunes : Ciotti veut intégrer la reconnaissance faciale dans la loi anticasseurs

Gilets jaunes : Ciotti veut intégrer la reconnaissance faciale dans la loi anticasseurs© Charles Platiau Source: Reuters
Le député LR des Alpes-Maritimes lors d'une réunion à l'Assemblée nationale le 8 mars 2017 (image d'illustration).

Proposant un amendement à la loi anticasseurs, initialement portée par un membre des Républicains mais recyclée par le gouvernement, le député Eric Ciotti (LR) voudrait voir la technologie de la reconnaissance faciale utilisée en France.

Pour faire face à la crise des Gilets jaunes, le chef du gouvernement, Edouard Philippe, avait annoncé un tour de vis sécuritaire lors de son passage au journal de 20h sur TF1 le 7 janvier. L'exécutif a effectivement choisi de recycler une proposition de loi initialement portée en juin 2018 par le Républicain Bruno Retailleau dans un autre contexte, et dont le texte a depuis été adopté par le Sénat.

Cette proposition de loi dite «anticasseurs» sera débattue à l'Assemblée nationale le 29 janvier, mais elle est déjà à l'étude : dans le cadre de ces travaux parlementaires, le député LR des Alpes-Maritimes, Eric Ciotti, a tenu ce 23 janvier à faire valoir son point de vue. L'élu a déposé un amendement afin d'«autoriser le recours à la technologie de la reconnaissance faciale» dans le cadre de cette proposition de loi.

Bafouillant légèrement, Eric Ciotti a avancé : «C'est une technique qui est aujourd'hui utilisée dans plusieurs pays.»

Lire aussi : Réalité augmentée : des lunettes à reconnaissance faciale à l'étude pour la police chinoise

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter