Nuit de la Saint-Sylvestre 2019 : des centaines de voitures brûlées dans l'ensemble de la France

Nuit de la Saint-Sylvestre 2019 : des centaines de voitures brûlées dans l'ensemble de la France© PASCAL ROSSIGNOL Source: Reuters
Pompier maîtrisant un incendie de voiture à Douai (Nord) durant le réveillon de la Saint-Sylvestre 2018-2019.

Malgré une mobilisation importante de personnel destiné au maintient de l'ordre public, la nuit du Nouvel An a, cette année encore, été marquée par de nombreux incendies volontaires.

Chaque année en France, la nuit de la Saint-Sylvestre est entachée de nombreux incendies de voitures. Le réveillon du Nouvel An 2019 n'a pas dérogé à la règle : des centaines de véhicules ont été détruits par les flammes sur l'ensemble du territoire, durant la nuit du 31 décembre au premier janvier. 

La presse régionale fait ainsi état de nombreux cas d'incendies volontaires dans plusieurs départements. Dans le Rhône, la préfecture a fait savoir qu'une cinquantaine de voitures avaient été brûlées, selon Le Progrès. Des chiffres similaire à l'année passée, précise le quotidien. 

En région parisienne, Le Parisien fait état de 277 voitures incendiées, dont 148 à Paris et dans les départements de la petite couronne. 99 véhicules ont été brûlés dans la seule Seine-saint-Denis. Certains incendies pourraient néanmoins, selon le quotidien, avoir été déclenchés dans le but d'escroquer les assurances.

Dans les Yvelines, 54 voitures ont été détruites, un chiffre «en forte hausse» par rapport à l’an dernier, principalement dans le quartier du Val-Fourré et à Trappes, où trois adolescents âgés de 15 à 17 ans ont été interpellés par la police.

Dans les Bouches-du-Rhône, France 3 décrit une nuit de la Saint-Sylvestre relativement calme avec 22 véhicules brûlés dans le département. De son côté, Nice Matin dénombre une centaine d'incendies volontaires sur la Côte d'Azur, «répartis sur Grasse, Vallauris et Nice».  

A Nantes, un centre socio-culturel du nord de la ville a été incendié selon France Bleu Loire Océan, et des inscriptions hostiles à la police auraient été retrouvées sur place. 

Enfin, quelques cas d'incendies volontaires ont été rapportés dans plusieurs agglomérations comme Brest, Reims, Colmar, Valence, Montélimar, Saint-Nazaire, Vannes, Rouen ou le Havre.

Selon le ministère de l'Intérieur, 147 935 «personnels, forces de l'ordre, de sécurité civile et militaires de l'opération Sentinelle», dédiés à l'ordre public, avaient été mobilisés pour assurer le bon déroulement de la nuit du Nouvel An. Ce chiffre est légèrement supérieur à celui de l'année précédente, où 140 000 personnes avaient été déployées. 

Lire aussi : Câlinothérapie ? A minuit, des Gilets jaunes embrassent des gendarmes sur les Champs-Elysées (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»