Selon une étude, la majorité des Parisiennes ne veut pas de compagnons du Maghreb ou d'Afrique noire

Selon une étude, la majorité des Parisiennes ne veut pas de compagnons du Maghreb ou d'Afrique noire© Gonzalo Fuentes Source: Reuters
Vue du Pont d'Iena à Paris, le 12 décembre 2018 (image d’illustration).

Selon une étude de l'IFOP pour le magazine CAM4 délicieusement intitulée «Coucheriez-vous avec un mec du 9-3 ?», la majorité des parisiennes refuserait de se mettre en couple avec quelqu'un originaire d'un pays d'Afrique noire ou du Maghreb.

L'Institut français d'opinion publique (IFOP), qui a interrogé plus de 2 000 Parisiennes sur «leur disposition à s’engager dans une relation avec des personnes de divers horizons», a constaté que la majorité d'entre elles n'envisageait pas de se mettre en couple avec des hommes originaires d'Afrique noire ou du Maghreb.

Dans le détail, 62% des membres de la gent féminine interrogées refuseraient de se mettre en couple avec quelqu'un originaire d'un pays d'Afrique noire et 57% avec quelqu'un originaire d'un pays du Maghreb. Ce chiffre est de 54% concernant les personnes originaire d'un pays d'Asie du Sud-Est.

L'IFOP observe en outre «un clivage est-ouest assez net» sur la question, qui «recoupe le clivage politique gauche/droite» dans la capitale.

Dans son étude, l'institut de sondage pointe également qu'il y a une plus grande proportion de femmes parisiennes enclines à fréquenter quelqu'un habitant dans les Hauts-de-Seine, qu'une personne résidant en Seine-Saint-Denis.

Le même clivage entre l'est et l'ouest de la capitale est mis en lumière par ces résultats.

Etude Ifop pour CAM4 Le Mag réalisée par questionnaire auto-administré en ligne du 4 au 20 mai 2018 auprès d’un échantillon de 2 007 personnes, représentatif de la population parisienne âgée de 18 ans et plus. La représentativité de l’échantillon a été assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, profession de la personne interrogée, statut marital) après stratification géographique par arrondissement.

Lire aussi : Racisme ? Mehdi Meklat pense que ses excuses n'ont pas été acceptées à cause de ses origines

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter