Attaque de Strasbourg : une quatrième victime succombe à ses blessures (EN CONTINU)

Attaque de Strasbourg : une quatrième victime succombe à ses blessures (EN CONTINU)
Chérif Chekatt est le terroriste présumé de l'attaque de Strasbourg.

Chérif Chekatt, auteur présumé de l'attaque de Strasbourg, a été abattu après 48 heures de cavale. Le bilan est passé à quatre morts après le décès d'une des victimes ayant succombé à ses blessures.

Mise à jour automatique
  • Emmanuel Macron se rendra à Strasbourg ce 14 décembre, dans l'après-midi. 

  • Sept personnes sont toujours en garde-à-vue actuellement et les recherches se poursuivent pour établir si Chérif Chekatt a pu bénéficier de complicité dans sa fuite, conclut le procureur de Paris.

  • «L'enquête ouverte des chefs d'association de malfaiteur terroristes criminels, assassinat et tentative d'assassinat en relation avec une entreprise terroriste, a été étendue hier soir à la qualification de tentative de meurtre sur personne dépositaire de l'autorité publique», annonce le procureur de Paris depuis le tribunal de Strasbourg.

  • Les enquêteurs ont saisi sur Chérif Chekatt «un revolver ancien chargé de six munitions dont cinq étaient percutées», explique le procureur de Paris. «Ils ont par ailleurs retrouvé sur lui un couteau et huit autres munitions de calibre huit millimètres dans la poche intérieur de sa parka» annonce-t-il.

  • Au moment où Chérif Chekatt a compris qu'il était reconnu par les policiers, il a fait mine de rentrer dans un immeuble, explique le procureur de Paris Rémy Heitz. Lorsque les policiers ont tenté de l'interpeller, Chérif Chekatt a pointé vers eux son arme et a tiré sur leur véhicule atteignant la portière arrière gauche. Deux des trois policiers ont alors riposté, tuant le suspect, détaille le procureur de Paris.

  • Le procureur de Paris Rémy Heitz a expliqué que l'identification du suspect Chérif Chekatt a été possible notamment grâce au témoignages déterminants de deux riverains du quartier du Neudorf.

  • Rémy Heitz, le procureur de Paris s'exprimant en direct du tribunal de Strasbourg, explique les détails de la soirée du 13 décembre lors de laquelle le suspect Chérif Chekatt a été abattu.

  • Le procureur de Paris Rémy Heitz s'exprime du Tribunal de Strasbourg. 

Découvrir plus

Selon le quotidien régional Dernières nouvelles d'Alsace, des coups de feu ont été tirés vers 20h ce 11 décembre dans le centre-ville de Strasbourg. Un tireur isolé aurait ouvert le feu, provoquant la panique dans les rues, comme en attestent plusieurs vidéos publiées sur les réseaux sociaux. Selon le dernier bilan du procureur de Paris Rémy Heitz, le 12 décembre à 12h au moins deux personnes sont mortes, une personne est en état de mort cérébrale et 13 autres seraient blessés, dont six graves. 

Des vidéos montrent une importante présence policière sur place. Plusieurs rues ont été bouclées.

Plus de détails à suivre...

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter