Gilets jaunes : la gendarmerie déploiera une douzaine de véhicules blindés le 8 décembre

Gilets jaunes : la gendarmerie déploiera une douzaine de véhicules blindés le 8 décembre© Damien MEYER Source: AFP
Un véhicule blindé à roues de la Gendarmerie (VBRG) mis en œuvre dans la ZAD de Notre-Dame des Landes en 2018 (image d'illustration).

Pour la première fois depuis les émeutes des banlieues en 2005, le ministère de l'Intérieur a décidé de déployer des engins blindés de transport de troupes de la gendarmerie. Selon Florence Parly, l'armée ne sera néanmoins pas engagée.

Sur le plateau du Journal télévisé de 20h sur TF1 le 6 décembre, le Premier ministre Edouard Philippe a fait savoir qu'une douzaine de véhicules blindés à roues de la gendarmerie (VBRG) seraient déployés à Paris et en région parisienne le 8 décembre. Il a ajouté que 89 000 membres des forces de l'ordre seraient déployés en France, dont 8 000 à Paris, alors que l'Elysée a reconnu craindre «une très grande violence» le 8 décembre, malgré des tentatives d'apaisement de la part du gouvernement.

Un peu plus tôt, la publication professionnelle L'essor de la gendarmerie nationale, évoquait pour sa part le déploiement d'une quinzaine de véhicules blindés.

«Ce déploiement d’engins blindés, réservés aux situations les plus dégradées est très symbolique. Il marque la volonté de l’Etat d’afficher sa fermeté», juge le journal destiné aux gendarmes qui cite comme source un haut responsable du ministère de l'Intérieur. C'est la première fois que de tels engins, de qualité militaire, seraient mis en œuvre en zone urbaine depuis les émeutes de banlieues de 2005. Les véhicules ont toutefois été utilisés lors de l'évacuation de la ZAD de Notre-Dame-des-Landes au printemps 2018.

Ces 4×4 blindés de 13 tonnes permettent de transporter 13 gendarmes. Ils peuvent en outre être équipés d’une lame pour enfoncer une barricade.

Selon BFM TV qui cite l'entourage de la ministre des Armées Florence Parly, l'armée ne sera pas engagée dans des opérations de maintien de l'ordre à l'occasion de la journée de mobilisation des Gilets jaunes du 8 décembre. La secrétaire d'Etat auprès de la ministre des Armées, Geneviève Darrieussecq, a été plus précise. «Les missions dévolues à l'armée sont des missions très claires : c'est la protection du territoire contre des agressions extérieures», a-t-elle souligné ce même jour.

Lire aussi : Un porte-parole des Gilets jaunes compte pénétrer dans l'Elysée lors de la prochaine mobilisation

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter