«Tel Aviv sur Seine» : une manifestation contre l’initiative de la mairie à Paris

Les protestataires se rassemblent près du Pont d'Arcole
Les protestataires se rassemblent près du Pont d'Arcole

Quelques milliers de personnes doivent se rassembler jeudi, près du Pont d’Arcole à Paris, pour exprimer leur indignation face à l’événement «Tel Aviv sur Seine», une journée dans le cadre de Paris Plages qui mettra en valeur cette ville israélienne.

Les protestataires estiment qu’une telle initiative est un outrage, surtout dans le contexte de l’anniversaire de l’opération «Bordure protectrice» de l’Armée israélienne, lors de laquelle plus de 2 000 palestiniens ont péri, de même que dans celui de la «politique de colonisation» de l’Israël.

La décision de la mairie de Paris d’honorer la ville de Tel-Aviv, station balnéaire et centre économique et culturel israélien avait suscité un débat enflammé dans les milieux politiques ainsi que plus largement au sein de l'opinion publique. 

Le chef du Parti de gauche Eric Coquerel, qui figure notamment parmi les plus fervents opposants à l’évenement, a souligé qu’«on ne peut pas, au regard de la manière dont le pays contourne le droit international, faire comme si nous avions des rapports normaux avec Tel Aviv».

La maire de Paris, Anne Hidalgo, a décidé malgré la vaste vague de contestation publique, de maintenir l’évènement, soutenant que «Tel Aviv est une ville progressiste, symbole de paix et de tolérance».

La polémique qui entoure «Tel Aviv sur Seine» laisse pourtant craindre une journée mouvementée, loin d'être aussi festive que le souhaiterait Anne Hidalgo. Face aux risques d’affrontements, la ville de Paris a prévu de déployer quelques 300 policiers.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Enquêtes spéciales