Marseille : un balcon s'écroule en pleine marche blanche pour les victimes des immeubles effondrés

- Avec AFP

Marseille : un balcon s'écroule en pleine marche blanche pour les victimes des immeubles effondrés © CHRISTOPHE SIMON Source: AFP
Marche blanche en hommage aux victimes de l'effondrement de deux immeubles du 5 novembre, à Marseille, le 10 novembre 2018.

Alors que la marche blanche en hommage aux victimes des effondrements du 5 novembre passait boulevard Garibaldi à Marseille, un morceau de balcon s'est écroulé, blessant légèrement trois personnes.

Un morceau de balcon s'est effondré, faisant trois blessés légers ce 10 novembre, boulevard Garibaldi à Marseille, sur le parcours de la marche blanche en hommage aux victimes de l'écroulement de deux immeubles vétustes du centre-ville, qui rassemblait plusieurs milliers de personnes.

Deux personnes, une femme de 59 ans et un garçon de 7 ans, sont tombées du premier étage après l'effondrement d'environ 1 m2 de ce balcon, ont précisé les marins-pompiers, assurant que leur état de santé n'inspirait aucune inquiétude. Une femme de 24 ans a aussi été légèrement touchée en recevant un bloc de pierre sur le pied.

Par précaution, l'ensemble du bâtiment a été évacué, même si son état général est satisfaisant, ont encore ajouté les marins-pompiers.

Plusieurs témoins ont décrit à l'AFP l'effondrement de cette partie de balcon d'un immeuble du boulevard Garibaldi, dont des images ont été largement partagées sur les réseaux sociaux. 

L'état de nombreux immeubles de Marseille est au cœur de polémiques et de critiques depuis l'effondrement, le 5 novembre, de deux bâtiments vétustes du centre-ville, qui a fait huit morts. Ce 10 novembre, les secours ont annoncé leur «certitude» qu'il n'y avait «aucune autre victime» sous les décombres.

Lire aussi : #BalanceTonTaudis : après l’effondrement, les Marseillais en guerre contre l’insalubrité

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies. Cliquez ici pour en savoir plus.

Accepter