Les premières images des deux immeubles effondrés à Marseille (PHOTOS, VIDEO)

- Avec AFP

Les premières images des deux immeubles effondrés à Marseille (PHOTOS, VIDEO)© Gérard Julien Source: AFP
Pompiers et gendarmes montent la garde près d'un immeuble qui s'est effondré le 5 novembre rue d'Aubagne à Marseille.

Deux immeubles mitoyens se sont écroulés le 5 novembre dans le quartier populaire de Noailles, à Marseille, faisant au moins cinq morts. L'un des deux bâtiments était frappé de péril.

Deux immeubles mitoyens se sont effondrés en plein centre de Marseille le 5 novembre à 9h05 du matin, dans une rue du quartier de Noailles, faisant au moins cinq morts et deux blessés légers. Plusieurs personnes pourraient avoir été ensevelies, selon les autorités.

Vers 10h, les marins-pompiers avaient déployé 40 hommes et 18 véhicules sur place. Jean-Luc Mélenchon, député de la quatrième circonscription des Bouches-du-Rhône, a fait savoir qu'il annulait tous ses rendez-vous parisiens pour se rendre aux côtés des habitants.

Présent sur les lieux, l'adjoint au maire de Marseille, Julien Ruas, responsable du Bataillon de Marins-Pompiers, a quant à lui précisé que l'un des deux immeubles faisait l'objet d'un arrêté de péril depuis «une dizaine de jours [...] suite à une difficulté sur une cloison au 1er étage». Ses occupants devaient donc a priori avoir été évacués.

Les deux bâtiments de quatre et cinq étages, très vétustes, situés rue d'Aubagne, ont été réduits à un amas de détritus, a constaté l'AFP. Selon les marins-pompiers et des utilisateurs de Twitter, un troisième immeuble mitoyen menaçait aussi de s'effondrer. 

Une femme sortant de l'immeuble couverte de poussière, portant un badge «indemne», a été éloignée par les secouristes, selon des journalistes de l'AFP. «J'habite juste à côté, je regardais la télé quand j'ai entendu un grand bruit, mais pas d'explosion, puis un nuage de fumée», a témoigné auprès de l'AFP Antonio Dias, 30 ans.

Des habitants ont publié des photographies de l'immeuble avant effondrement, dévoilant son état de vétusté.

Lire aussi : Rome : une vingtaine de blessés dans un terrible accident d'escalator dans le métro (VIDEO)

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

En cliquant sur chaque option, vous pouvez contrôler l'activation ou la désactivation du dépôt des cookies et de la création des profils : le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Les cookies techniques (cookies de session, d'authentification et de sécurité) sont indispensables au bon fonctionnement de nos services et ne peuvent être désactivés.
OK

Ce site utilise des cookies.

En poursuivant votre navigation, vous acceptez l'utilisation, de la part de RT France et de tiers, de cookies et autres traceurs à des fins de mesure d'audience, partage avec les réseaux sociaux, personnalisation des contenus, profilage et publicité ciblée. Pour paramétrer l’utilisation des cookies veuillez accéder dans la rubrique «Paramétrer vos choix» et pour plus d’informations, nous vous invitons à consulter la rubrique «Politique de Confidentialité»