1'400 Français ont rejoint ou veulent rejoindre le Jihad

Premier ministre français, Manuel Valls (REUTERS/Charles Platiau) Source: Reuters
Premier ministre français, Manuel Valls (REUTERS/Charles Platiau)

Selon le Premier-ministre français Manuel Valls, quelque 1’400 résidents français ont déjà rejoint ou comptent rejoindre la Syrie et l’Irak pour se battre aux côtés des militants islamistes.

« 1’400 personnes sont parties pour le Jihad, pour le terrorisme en Syrie et en Irak », a déclaré Manuel Valls sur les ondes de la chaîne française BFMTV.


« Près de 70 citoyens ou résidents français sont décédés en Syrie et en Irak dans les rangs des terroristes », a ajouté le Premier-ministre français.


Bernard Cazeneuve, le ministre français de l'Intérieur, a annoncé en décembre au Parlement que près de 1'200 citoyens français étaient partis se battre aux côtés des islamistes et que 390 étaient membres d’organisations radicales de la région.


« C’est une hausse importante en très peu de temps: il y avait près de 30 cas au moment où j’ai pris le poste de Premier-ministre [à mi-2012] et aujourd’hui il y en a 1’400 », a précisé Manuel Valls.

Les fleurs déposées sur place de l’attentat de Charlie Hebdo  (REUTERS/Pascal Rossignol) Source: Reuters
Les fleurs déposées sur place de l’attentat de Charlie Hebdo (REUTERS/Pascal Rossignol)


Après les attaques terroristes qui ont entraîné la mort de 17 personnes à Paris la semaine dernière, le niveau d’alerte des autorités françaises reste élevé. Selon les officiels, Paris va déployer 10’000 soldats sur le territoire national avant mardi et 5’000 policiers supplémentaires seront affectés à la protection des sites juifs.


Chérif et Said Kouachi, deux frères d’origine algérienne nés en France, ont lancé une attaque terroriste contre la rédaction du journal satirique français Charlie Hebdo qui avait publié des caricatures du prophète Mahomet.


Ils sont entrés dans le bâtiment où se déroulait la conférence de rédaction hebdomadaire du magazine et ont ouvert le feu. En quittant les lieux et juste avant de pénétrer dans leur véhicule, les frères Kouachi se sont écriés : « On a tué Charlie Hebdo ! Le prophète a été vengé ! ».


Samedi, le Premier-ministre Manuel Valls a déclaré lors d’un discours prononcé dans sa ville d'Evry que la France avait déclaré la guerre à l’« islam radical, au terrorisme et aux djihadistes ».


Selon le rapport 2014 du Centre international de recherches sur la radicalisation et la violence politique (ICSR), les citoyens européens qu’on retrouve le plus souvent en train de combattre aux côtés des terroristes en Syrie sont français, allemands et britanniques.


En octobre dernier, l’Assemblée nationale française a adopté à la quasi-unanimité un projet de loi de lutte contre le terrorisme. Ce projet comporte notamment l’interdiction de voyager pour les personnes soupçonnées de planifier des actions terroristes.

Raconter l'actualité

Les opinions, assertions et points de vue exprimés dans les commentaires sont le fait de leur auteur et ne peuvent en aucun cas être imputés à RT.

Social comments Cackle
Enquêtes spéciales