Officiellement candidat à Barcelone, Manuel Valls va démissionner de son poste de député en France

Officiellement candidat à Barcelone, Manuel Valls va démissionner de son poste de député en France© Albert Gea Source: Reuters
Manuel Valls est candidat à la mairie de Barcelone.
Suivez RT France surTelegram

Sans surprise, l'ancien Premier ministre français a déclaré se présenter aux élections municipales dans la ville catalane, prévues pour 2019. En conséquence, il quittera ses fonctions en France dans les jours à venir.

«Je veux être le prochain maire de Barcelone.» Cette déclaration lapidaire est signée Manuel Valls, dans un tweet daté du 25 septembre. Son annonce, qu'il a développée lors d'une conférence de presse, n'est pas réellement une surprise, tant le député de l'Essonne avait préparé le terrain d'une candidature depuis plusieurs mois.

Lire aussi : Du socialisme au macronisme : Manuel Valls, des années politiques dans l'errance

Le 25 septembre, devant les journalistes, Manuel Valls a critiqué l'administration actuelle de Barcelone, dont la maire Ada Colau a été élue grâce au soutien du parti Podemos, qui se revendique populiste. «Barcelone se détériore, malgré les promesses, il y a un manque de logement», a-t-il notamment soutenu en catalan, devant les journalistes.

Il s'est étendu sur les problèmes rencontrés selon lui dans la capitale catalane : «Le tourisme doit être mieux géré [...] Il y a de l'insécurité dans les quartiers [...] Il y a un manque de civilité [...] Il y a une mauvaise gestion de l’espace public.»

Conséquence de cette candidature : Manuel Valls a affirmé qu'il allait démissionner la semaine prochaine de toutes ses responsabilités et donc du poste de député. Cela signifie que la première circonscription de l'Essonne fera l'objet d'une législative partielle prochainement. Il avait remporté de justesse cette circonscription électorale, en juin 2017 avec seulement 50,3% des voix et ce, sans avoir eu à affronter de candidat soutenu par le Parti socialiste ou par La République en marche.

Lire aussi : Vers un fiasco pour Manuel Valls aux municipales de Barcelone selon les sondages (VIDEO)

Raconter l'actualité

Suivez RT France surTelegram

En cliquant sur "Tout Accepter" vous consentez au traitement par RT France de certaines données personnelles stockées sur votre terminal (telles que les adresses IP, les données de navigation, les données d'utilisation ou de géolocalisation ou bien encore les interactions avec les réseaux sociaux ainsi que les données nécessaires pour pouvoir utiliser les espaces commentaires de notre service).

En cliquant sur "Tout Refuser", seuls les cookies/traceurs techniques (strictement limités au fonctionnement du site ou à la mesure d’audiences) seront déposés et lus sur votre terminal. "Tout Refuser" ne vous permet pas d’activer l’option commentaires de nos services.

Pour activer l’option vous permettant de laisser des commentaires sur notre service, veuillez accepter le dépôt des cookies/traceurs « réseaux sociaux », soit en cliquant sur « Tout accepter », soit via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Le bandeau de couleur indique si le dépôt de cookies et la création de profils sont autorisés (vert) ou refusés (rouge). Vous pouvez modifier vos choix via la rubrique «Paramétrer vos choix».

OK

RT France utilise des cookies pour exploiter et améliorer ses services.

Vous pouvez exprimer vos choix en cliquant sur «Tout accepter», «Tout refuser» , et/ou les modifier à tout moment via la rubrique «Paramétrer vos choix».

Pour en savoir plus sur vos droits et nos pratiques en matière de cookies, consultez notre «Politique de Confidentialité»

Tout AccepterTout refuserParamétrer vos choix